Après une deuxième période sans histoire, Danielle Armand a enfoncé le dernier clou dans le cercueil des Coréennes, enfilant son deuxième filet du match sur un retour de lancer.

De la visite sud-coréenne pour les Gaiters

Les joueuses des Gaiters de Bishop’s accueillaient de la rare visite provenant de la Corée du Sud, samedi après-midi. Dans un gain de l’équipe locale par la marque de 4-0, ce n’est pas tant le résultat que l’expérience qui sera mémorable pour toutes les hockeyeuses qui ont frôlé la surface glacée.

Dans un pays où le hockey est de plus en plus populaire, jouer contre une équipe bien rodée et où le hockey est le sport national ne peut faire de mal aux Coréennes, dont l’objectif est d’acquérir de l’expérience, explique Ye-Eun Park, une joueuse sud-coréenne.

« Nous n’avons pas beaucoup d’équipes comparables à la maison, explique-t-elle dans un anglais parfait. Je pense que nous en avons eu ! » exprime-t-elle, ajoutant que son but ultime est de rendre son pays fier et de gagner une médaille d’or.

Les filles joueront un total de 7 matchs en Amérique du Nord. « Nous n’avons pas encore gagné, nous tentons encore de gagner notre premier match. Nous jouons de mieux en mieux tous les matchs », dit la visiteuse qui évolue pour les Rams de l’Université de Ryerson.

« C’est une très belle opportunité de jouer contre une université canadienne, mentionne Su-Yeon Eom, une joueuse de l’équipe de la Corée du Sud. C’est un honneur de jouer ici. C’est du hockey rapide et physique. Nous avons eu à nous ajuster. Nous apprenons et nous avons des joueuses très jeunes avec beaucoup de potentiel. »

Comment est-ce que ce sport se porte en Corée du Sud ? « Le hockey n’est pas aussi populaire qu’ici. Il n’y a pas autant de joueurs, mais nous travaillons fort pour être meilleurs », résume Su-Yeon Eom.

Le match en bref

Les Gaiters ont accueilli leurs visiteuses en comptant avec moins de deux minutes de jouées. Kayla LeTouzel a profité de la confusion du début de la rencontre pour faufiler le disque derrière la gardienne, qui n’était visiblement pas prête.

La chance a ensuite souri à l’équipe locale lorsque Danielle Armand s’est fait créditer un but après que la rondelle eut été poussée derrière la ligne rouge par la défenseuse coréenne.

La Gardienne sud-coréenne Eun-Bee Hun a un peu plus tard échappé la rondelle.

Après une deuxième période sans histoire, Danielle Armand a enfoncé le dernier clou dans le cercueil des Coréennes, enfilant son deuxième filet du match sur un retour de lancer.