La présence anormalement élevée de la Legionella sp, une bactérie pouvant entraîner la légionellose, a été détectée dans le système de climatisation de l’école La Montée, pavillon Le Ber.

De la Legionella à Le Ber

La présence anormalement élevée de la Legionella sp, une bactérie pouvant entraîner la légionellose, a été détectée dans le système de climatisation de l’école La Montée, pavillon Le Ber.

La Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) a annoncé mercredi avoir interrompu le système afin de mener une opération de nettoyage à la suite du résultat obtenu. 

Selon la Direction de santé publique de l’Estrie (DSP), un cas de légionellose a été signalé sur le territoire de Sherbrooke au courant de l’été, et ce cas serait lié à la situation de l’école Le Ber. Aucun autre cas n’a été rapporté depuis. Selon la Santé publique, il n’y a « aucun risque pour la santé à l’heure actuelle ».

La bactérie se propage dans l’air et peut affecter des personnes jusque dans un rayon de trois kilomètres. Elle peut être à l’origine de deux maladies : la légionellose (ou maladie du légionnaire) et la fièvre de Pontiac. La première peut provoquer une pneumonie, tandis que la fièvre de Pontiac peut s’apparenter à une grippe aiguë. Les personnes dont le système immunitaire est faible ou qui ont une maladie chronique, entre autres, sont plus à risques d’être malades si elles sont exposées. 

La DSP a été informée d’un cas de légionellose à la fin juillet ou début août, indique la directrice de la Santé publique, Dre Mélissa Généreux. 

Le lieu de résidence de la personne se trouvait dans un rayon de 3 km de l’école. « On n’avait pas réussi à identifier la source probable, comme c’est souvent le cas d’ailleurs. »

Le résultat positif à Le Ber est apparu lors d’un test mené le 4 septembre. La CSRS a fait cesser l’utilisation du système de climatisation mardi sur la période du midi. Selon l’organisation, c’est la première fois que l’analyse mensuelle révèle la présence anormale de cette bactérie. 

« C’est vraiment bien réglementé, assure Mélissa Généreux. On a beaucoup appris depuis l’éclosion de 2012 à Québec (...) Ce sont les propriétaires de tours de refroidissement qui sont ciblés par le programme : tout propriétaire doit faire analyser sa tour. Ce n’est pas la présence de la Legionella qui inquiète, mais sa concentration. » L’éclosion survenue à Québec a fait 14 morts et près de 200 personnes ont été malades.

Dans un communiqué émis à la fin de la journée, la CSRS a souligné que le système de climatisation a été arrêté alors qu’une nouvelle vague de chaleur s’annonce. Le réservoir du système se retrouve à l’extérieur du bâtiment.

La CSRS a averti les parents de la situation mercredi. 

Comme « l’appareillage problématique » a été mis hors de fonction temporairement, il n’y avait aucun risque pour les élèves, assure la Santé publique. 

« Je ne veux pas que les gens s’inquiètent. On n’est pas dans une logique de fermer l’école », souligne Dre Généreux en ajoutant qu’on ne parle pas d’éclosion.

Elle note qu’en 2017, 20 cas ont été recensés sur le territoire du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, majoritairement à Granby. « Ce n’est pas inhabituel d’avoir des cas. »

La CSRS suit un protocole en vigueur en collaboration avec la Régie du bâtiment; un processus de décontamination impliquant une équipe spécialisée a été mis en place. 


« On a fait le choix d’informer les élèves, les parents et les médias.  »
Donald Landry

Le nettoyage devrait être terminé jeudi ou vendredi et d’autres tests seront effectués.

L’école secondaire Le Ber, située dans l’est de Sherbrooke, accueille environ 852 élèves. 

« C’est la seule école qui est équipée de ce type de système là », précise le directeur des Services du secrétariat général et des communications de la CSRS, Donald Landry, qui explique cette conjoncture par plusieurs facteurs, dont les chaudes températures.

« On a fait le choix d’informer les élèves, les parents et les médias. On voulait être transparent », note M. Landry. 

Avec la vague de chaleur annoncée, la commission scolaire a tenu à rappeler quelques recommandations lors des périodes de chaleur. Alors que l’établissement est privé de climatisation, Donald Landry rappelle que plusieurs établissements de la CSRS n’ont pas de tel système.