Élisabeth Dupont et Brigitte Lalande ouvriront vendredi leur comptoir de plats pour emporter Madame Dupont & cie. Les deux passionnées de l’alimentation se concentreront sur de la cuisine faite maison et adaptée à tous les goûts et régimes.

De la cuisine « du cœur » pour emporter sur la King Ouest

Un nouveau comptoir de prêt-à-manger verra le jour au 1338, rue King Ouest à Sherbrooke dès vendredi. Madame Dupont & cie, tenu par deux passionnées de l’alimentation expérimentées, se spécialisera dans la cuisine maison, « faite avec du cœur » et accessible à tout type de régime.

« Si quelqu’un reçoit à souper et qu’il doit servir des végétariens, des véganes, des “ sans gluten ” et de gros mangeurs de viande, il pourra tout trouver au même endroit! On en a pour tout le monde, que ce soit gourmet ou conventionnel », indique Élisabeth Dupont, copropriétaire du nouveau commerce et fondatrice de la Maison Cannelle à Richmond. Convoitant un nouveau projet après la vente de son entreprise, Mme Dupont a cette fois décidé de s’associer avec son amie Brigitte Lalande, celle qui s’identifie à la blague comme le « & cie » dans l’équation.

« Je me cherchais la bonne idée, dit Mme Dupont. On a vraiment eu un match pour démarrer quelque chose de parfait pour nous deux ».

Mme Lalande a possédé plusieurs établissements, dont la boulangerie Croûte que croûte à Granby et le McCormick Café de Richmond, qui a été détruit par les flammes en 2012.

« Je m’amuse à dire que je suis née dans un panier d’épicerie. Toute ma famille est dans l’alimentation. Quand je vais dans un nouveau pays, c’est toujours l’épicerie que je vais voir en premier! » partage Mme Lalande, sous les hochements de tête de sa complice.

Les deux femmes tiendront à elles seules ce nouveau comptoir, qui servira notamment des pâtés, des salades, des soupes, du café, différents types de desserts et toutes sortes de repas cuisinés sur place. On y offrira un « service très spécial », permettant aux clients de commander à l’avance un pâté qu’ils pourront récupérer tout chaud et prêt à consommer. Des boîtes repas seront également préparées quotidiennement. Une petite attention pour les travailleurs des environs, tout comme les heures d’ouverture : de 7 h 30 à 17 h 30 en semaine. Le commerce sera possiblement ouvert avec des heures réduites le samedi, alors que les propriétaires profiteront du dimanche pour se reposer.

« Plusieurs produits seront aussi disponibles au poids. Les gens seront les bienvenus d’apporter leur contenant pour qu’on puisse par exemple le remplir de ragoût ou de salade! » indique Mme Dupont.

Pour l’ouverture, les deux amies se sont concentrées sur les produits « des Fêtes », conscientes que leurs pâtés ou leurs gâteaux aux fruits viendront à la rescousse de quelques hôtes dans les prochaines semaines.

Différents produits locaux seront aussi offerts sur les étagères du commerce, comme le thé de l’entreprise sherbrookoise Les Zerbes folles.

Moitié galerie d’art

Si une moitié du local sera occupée par des comptoirs, réfrigérateurs et congélateurs bien garnis, l’autre partie servira de galerie d’art pour le peintre et graphiste François Haguier, qui est aussi le conjoint de Mme Dupont. L’endroit, qui accueillait autrefois Décoration Marielle Groleau, était trop parfait pour un tel mariage, indique l’artiste. Plusieurs œuvres devraient être installées dès samedi, indique celui qui assurera une présence régulière sur les lieux, et qui pense même créer sur place par moments.