Johanne Simard, gestionnaire retraitée au CIUSSS de l’Estrie-CHUS, bénéficiaire des services de la Fondation québécoise du cancer et marraine d’honneur de la soirée Cancerto, et Myriam Beaulé, directrice, Centre régional et Hôtellerie de l’Estrie de la Fondation québécoise du cancer, rappellent que la fondation a une incidence sur la vie des gens.

De gestionnaire au CIUSSS à patiente

Après avoir été gestionnaire pendant plusieurs années pour le CIUSSS de l’Estrie-CHUS, Johanne Simard se retrouve maintenant de l’autre côté du spectre. La femme, qui combat actuellement un cancer, s’implique toujours. Elle sera l’une des marraines d’honneur du Cancerto, un événement annuel de la Fondation québécoise du cancer.

« Avant le 30 juin, je pouvais dire que j’étais gestionnaire au CIUSSS de l’Estrie-CHUS, précise la nouvelle retraitée. Maintenant, je suis une patiente. [...] J’ai la chance de faire partie du comité d’animation des trajectoires, oncologie. Le patient a une voix. On peut dire ce qu’on vit et comment on le vit. On peut aussi dire comment on voudrait le vivre. J’invite la population qui reçoit des soins à le dire. Il y a une place pour ça », exprime-t-elle, un brin d’émotion dans la voix.

La Fondation québécoise du cancer, qui tiendra la 12e édition de son Cancerto le 30 octobre, a aidé Mme Simard à persévérer. « J’ai rencontré la massothérapeute pour la première fois quand j’étais en chimiothérapie l’an dernier. Elle est arrivée, m’a parlé et m’a offert un petit massage. Elle m’a expliqué les services et m’a remis le feuillet d’informations. J’étais très active avant, je m’entraînais et je courais. Je me ramasse du jour au lendemain à faire du lit et de la chaise de thérapie. J’ai utilisé la massothérapie, la kinésiologie, on a parlé d’alimentation, de reprise d’activités, de progression. Elle m’a fait un plan d’activités et m’a suivie. Ils nous aident psychologiquement à passer au travers de ce qu’on vit », exprime l’ancienne gestionnaire, qui a eu son premier diagnostic au début de l’année 2018.

Johanne Simard a fièrement accepté d’être l’une des marraines d’honneur pour le Cancerto, qui se tiendra au OMG Resto. « Je fais partie d’une équipe, je suis la patiente qui reçoit des services, mais il y a Dre Nathalie Voyer, radiologue, qui m’a vue et qui a aidé au diagnostic. Dre Annie Beaudoin, mon oncologue, se préoccupe et s’occupe à ce que j’aie les meilleurs soins possible », dit-elle, rappelant qu’une personne sur deux sera frappée du cancer au cours de sa vie. 

« C’est une campagne corporative pour dire à nos gens d’affaires — à l’Estrie au complet — comment la fondation peut être présente et comment elle peut soutenir et aider les patients, rappelle-t-elle. Elle est au cœur du service à la clientèle. On est chanceux en Estrie d’avoir cela. » 

Cocktail dînatoire

Le cocktail dînatoire abordera le thème « Hymne à mon super-héros », explique Myriam Beaulé, directrice du Centre régional et Hôtellerie de l’Estrie à la Fondation québécoise du cancer. « Nos super-héros seront présents lors de cette soirée. Nous sommes fondamentalement convaincus qu’à un moment dans notre vie, on a rencontré quelqu’un qui, sans le savoir, a changé notre trajectoire. Sans prétention, à la Fondation, on pense faire cette différence dans la vie des gens touchés par le cancer. Pas besoin de poser des gestes héroïques, c’est d’être là au bon moment et de s’impliquer auprès de la cause, ce que font nos super-héros »

Les billets sont en vente au coût de 135 $ au cancerto-estrie.fqc.qc.ca