Dany Sévigny, ancien candidat pour le Parti conservateur au fédéral, envisage l’option de se présenter comme maire aux prochaines élections municipales.
Dany Sévigny, ancien candidat pour le Parti conservateur au fédéral, envisage l’option de se présenter comme maire aux prochaines élections municipales.

Dany Sévigny songe à la mairie

Mireille Vachon
Mireille Vachon
La Tribune
L’ancien candidat pour le Parti conservateur dans Sherbrooke, Dany Sévigny, songe à peut-être se présenter comme maire – ou comme conseiller – aux élections municipales 2021.

Ce n’est pas encore une option qu’il a envisagée officiellement, mais « ça pourrait être une possibilité », soutient Dany Sévigny, qui considère aussi l’option de se présenter comme conseiller dans un district, qu’il n’a pas encore choisi. 

 « Depuis l’an passé, il y a des gens qui m’approchent et qui me disent que j’aurais dû me présenter comme maire », indique M. Sévigny.

 « Dans les 7-8 derniers mois, j’ai plutôt profité d’une semi-retraite pour récupérer de mes 30 dernières années de travail acharné », avoue l’ancien président de Location Sévigny.

Sa défaite aux élections fédérales de l’an dernier ne l’a pas découragé à se lancer en politique. « Évidemment, ce n’est pas facile de perdre, mais la politique m’intéresse toujours », affirme-t-il, ajoutant qu’il a beaucoup aimé l’expérience, et qu’il est fier de la campagne que son équipe et lui ont menée.   

« Si je me lance en politique municipale, ce sera pour la même raison que l’an passé en politique fédérale : contribuer à la communauté et faire une différence dans la vie des gens. Ç’a toujours été mon leitmotiv », déclare M. Sévigny. 

Est-il prêt à s’investir à 100 % dans un nouveau défi? C’est la réflexion qu’aura Dany Sévigny dans les prochains mois. « Il faut que je décide si je préfère rester en semi-retraite, ou si je choisis la politique », termine M. Sévigny, qui ne prévoit pas prendre sa décision avant le début de l’année prochaine.