La Tribune
Le candidat à la mairie Denis Pellerin s’est excusé deux fois plutôt qu’une, lundi soir, lui qui avait traité de «soumises» trois candidates du Renouveau sherbrookois, dont Danielle Berthold, lors d’un débat durant la campagne électorale. Mme Berthold a accepté ses excuses et lui a même serré la main, après la séance du conseil. «Merci de vous être excusé, lui a-t-elle dit, et soyez assuré que le mise en demeure tombera.»
Le candidat à la mairie Denis Pellerin s’est excusé deux fois plutôt qu’une, lundi soir, lui qui avait traité de «soumises» trois candidates du Renouveau sherbrookois, dont Danielle Berthold, lors d’un débat durant la campagne électorale. Mme Berthold a accepté ses excuses et lui a même serré la main, après la séance du conseil. «Merci de vous être excusé, lui a-t-elle dit, et soyez assuré que le mise en demeure tombera.»

Danielle Berthold quitte le Renouveau sherbrookois

Jacynthe Nadeau
Jacynthe Nadeau
La Tribune
La conseillère élue sous la bannière du Renouveau sherbrookois a créé toute une surprise, lundi soir, en annonçant qu’elle siégerait désormais comme indépendante, pour aller dans le sens du verdict électoral des Sherbrookois.