COVID-19: 26 nouveaux cas et aucun décès en Estrie samedi

Simon Roberge, Initiative de journalisme local
Simon Roberge, Initiative de journalisme local
La Tribune
Le nombre de cas d’infection au coronavirus a augmenté de 26 samedi en Estrie. La région compte donc maintenant 253 cas. On ne signale de plus aucun nouveau décès en Estrie, le total reste donc à trois.

L’Estrie est donc toujours la deuxième région du Québec la plus touchée par la pandémie du coronavirus. Montréal reste toujours la région la plus problématique avec 1219 cas.

Au Québec, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a annoncé une augmentation de 477 cas pour un total de 2498.

50 personnes à rejoindre

Par ailleurs, le CIUSSS de l’Estrie — CHUS tente de joindre des personnes ayant effectué un test de dépistage à la COVID-19 depuis plus de quatre jours et qui sont toujours en attente du résultat. C’est qu’une cinquantaine de personnes, sur les 4000 tests effectués, sont impossibles à rejoindre.

« Ce sont des coordonnées qui ont été mal retranscrites, mal données où ce sont des numéros où les gens ne répondent pas et où il n’y a pas de boîte vocale, explique Marie-France Thibeault, du service des communications du CIUSSS. On en a trouvé quelques-uns sur le 411, mais on a besoin d’aide pour les autres. »

« En règle générale, les équipes rappellent les personnes qui ont passé un test de dépistage de la COVID-19 dans un délai maximal de 72 heures. Les personnes pour qui le délai est supérieur doivent communiquer par courriel à depistage.covid19.ciussse-chus@ssss.gouv.qc.ca en mentionnant leur nom complet, un numéro de téléphone valide ainsi que la date et le lieu où leur test a été effectué., » peut-on lire dans un communiqué. 

En attente d’un résultat...au travail

La Tribune a reçu plusieurs appels du public concernant des employés du système de santé qui doivent se présenter au travail même s’ils ont passé le test de détection de la COVID-19 qu’ils sont en attente des résultats.

Le CIUSSS de l’Estrie confirme que les employés qui attendent leur résultat doivent se présenter au travail s’ils ne présentent aucun symptôme ou s’ils présentent des symptômes légers comme un mal de gorge par exemple. Des précautions comme le port du masque peuvent être utilisées. 

Si l’employé présente des symptômes plus graves, il doit aviser son supérieur pour entamer le processus de retrait du travail.