Les installations du Complexe ProGym dek hockey, tout comme celles d’Excellence dek hockey, ont été fermées et désinfectées lors des derniers jours.
Les installations du Complexe ProGym dek hockey, tout comme celles d’Excellence dek hockey, ont été fermées et désinfectées lors des derniers jours.

COVID-19 : un joueur de hockey balle sème l’émoi en Estrie

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Un joueur de hockey balle de la région de l’Estrie soupçonné d’être atteint de la COVID-19 a provoqué un branle-bas de combat dans le milieu du hockey balle, principalement chez ses coéquipiers, les différentes ligues et les centres de dek hockey de l’Estrie.  

Ce jeune joueur aurait fréquenté le Complexe ProGym dek hockey du secteur Rock Forest en y disputant au moins une partie. 

« On soupçonnait un joueur d’être atteint et on a pris les précautions nécessaires par la suite. On a communiqué avec tous les joueurs ayant été près de lui et ils devront nous fournir un résultat négatif s’ils souhaitent revenir au complexe. On est également en attente des résultats du joueur en question », soutient Raphaël Jolicoeur, propriétaire du ProGym.

Le Complexe ProGym dek hockey a d’ailleurs suspendu ses activités l’instant d’une journée afin de désinfecter les installations et les équipements. 

« On l’a fait par mesure de précaution pour préserver notre sport. Toutes ces mesures sont préventives, parce que nous n’avons pas les résultats du joueur. On ne veut pas être responsables d’un foyer d’éclosion. On a même contacté rapidement les deux autres centres de hockey balle de Sherbrooke pour les informer de la situation », explique M. Jolicoeur. 

Chez Excellence dek hockey à Fleurimont, les installations ont également été désinfectées.

« On a immédiatement fermé le centre pendant 48 h dès mercredi soir. On a vérifié la liste des joueurs et aucun joueur ayant fréquenté la personne soupçonnée ne s’est présenté dans notre complexe. On reprendra d’ailleurs nos activités vendredi soir. C’était une sage décision de la part du ProGym de communiquer avec nous rapidement. On tenait à réagir de notre côté, parce que notre entreprise a des responsabilités corporatives. Mais tout est correct maintenant », assure Bernard Lemelin, propriétaire d’Excellence Fitness et d’Excellence dek hockey.

Au Complexe de hockey balle Sherbrooke, Bruno Chouinard rappelle toutes les mesures sanitaires mises en place. 

« La liste est longue. Rien n’indique que ce joueur a été testé positif pour le moment et si c’est le cas, il peut avoir contracté le virus partout : à l’épicerie, dans un party, sur une terrasse ou ailleurs. On ne le sait pas. Ici, on multiplie les consignes et rien n’est laissé au hasard. On fait très attention pour justement éviter de replonger dans une situation difficile comme celle vécue lors des derniers mois. »

La Ligue de hockey balle Valcourt a quant à elle effectué une publication sur les réseaux sociaux, invitant les joueurs ayant fréquenté les complexes de Sherbrooke à communiquer avec elle rapidement puisque « des cas de joueurs et joueuses infectés à la COVID-19 dans la région de Sherbrooke » ont été déclarés. 

Rappelons qu’une éclosion a été constatée à la suite d’un tournoi de hockey de balle organisé à Mirabel le 11 juillet après la découverte de sept cas positifs à la COVID-19.