Du samedi 5 septembre au vendredi 11 septembre, l’Estrie avait enregistré 73 cas, donc à peine plus de 10 nouveaux cas par jour. La situation semble toutefois s’aggraver avec un bond de 26 nouveaux cas.
Du samedi 5 septembre au vendredi 11 septembre, l’Estrie avait enregistré 73 cas, donc à peine plus de 10 nouveaux cas par jour. La situation semble toutefois s’aggraver avec un bond de 26 nouveaux cas.

COVID-19 : un bond de 26 nouveau cas en Estrie

Sabrina Lavoie
Sabrina Lavoie
La Tribune
La région de l’Estrie n’est pas prête à « passer au vert » alors qu’on annonce, samedi, une augmentation de 26 personnes déclarées positives à la COVID-19.

Pour établir dans quel palier du nouveau système d’alertes régionales est classée chaque région, trois critères sont analysés et revus chaque semaine : la situation épidémiologique, le contrôle de la transmission et la capacité du système de soins à prendre en charge de nouveaux patients.

Du côté de l’Estrie, c’est la quantité de nouveaux tests positifs chaque jour qui fait pencher la balance vers le « niveau jaune », soit la zone de préalerte.

« La nouvelle barre à ne pas dépasser, c’est 20 nouveaux cas par jour pour un million d’habitants, soit un peu moins de dix nouveaux cas par jour avec notre population de 500 000 habitants », indiquait le Dr Alain Poirier plus tôt cette semaine en entrevue avec La Tribune.

Du samedi 5 septembre au vendredi 11 septembre, l’Estrie avait enregistré 73 cas, donc à peine plus de 10 nouveaux cas par jour. Une situation que jugeait le président-directeur général du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, Stéphane Tremblay, de « préoccupante, mais pas inquiétante ».

La situation semble s’aggraver avec un bond annoncé de 26 nouveaux cas. Impossible pour le moment de savoir sur quels territoires sont situés les nouveaux cas répertoriés et si certains sont reliés entre eux.

Vendredi, les éclosions et situations sous surveillance étaient stables en Estrie : quartier des Jardins-Fleuris (12 cas), au Centre Saint-Michel (pas une éclosion, six cas), au Cégep de Sherbrooke (moins de cinq cas, pas une éclosion), au CPE Les amis du globe de Sherbrooke (cinq cas), chez BRP de Valcourt (13 cas), à l’école des Quatre-vents de Sherbrooke (six cas) et à l’école des Sommets de Saint-Sébastien (moins de cinq cas).

Avec la collaboration de Marie-Christine Bouchard

COVID-19 : Nombre de cas et de décès cumulatifs en Estrie.