Ce weekend, 91 nouveaux cas de COVID-19 ont alourdi le bilan estrien. 
Ce weekend, 91 nouveaux cas de COVID-19 ont alourdi le bilan estrien. 

COVID-19 : le cap du 2000 cas en Estrie a été franchi ce weekend

Mireille Vachon
Mireille Vachon
La Tribune
Lundi, 19 nouveaux cas de COVID-19 ont été recensés dans la région sociosanitaire de l’Estrie, alors que samedi et dimanche, respectivement 40 et 32 nouveaux cas se sont ajoutés au bilan estrien.

« Les 40 cas samedi et les 32 cas dimanche sont quand même des nombres assez importants. C’est parmi les nombres les plus élevés qu’on a annoncés depuis le début de la pandémie », indique la porte-parole du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, Marie-France Thibeault.

Le total général monte désormais à 2079 personnes infectées, 1735 personnes rétablies (au 8 octobre) et 344 personnes toujours atteintes du virus. Le nombre de décès demeure quant à lui à 34 depuis le bilan du 10 octobre.

« Pour le moment, on n’a pas de changement de niveau d’alerte », mentionne Marie-France Thibeault. L’Estrie se situe donc toujours dans la zone orange, le palier d’alerte.

La porte-parole souligne qu’il y a tout de même deux bonnes nouvelles pour la fin de semaine de l’Action de grâce : la veille d’éclosion à l’Hôpital et centre d’hébergement Argyll de Sherbrooke a officiellement été levée dimanche, ce qui veut dire que la situation ne s’est pas transformée en éclosion, et aucune éclosion n’est survenue dans la communauté, notamment dans les écoles.

Le Centre d’hébergement Saint-Joseph est quant à lui entré en veille d’éclosion dimanche, alors qu’un membre du personnel a été testé positif et retiré du milieu de travail. Un dépistage massif pour le personnel et les résidents sera organisé.

Une nouvelle éclosion est également survenue dans une entreprise du secteur alimentaire située dans le RLS des Sources, qui n’a aucun contact direct avec la clientèle. Notons que pour des raisons de confidentialité, les entreprises sans services directs avec la clientèle ne sont pas nommées, à moins qu’elles aient déjà communiqué leur situation publiquement.

Plusieurs actions sont mises en place au CSSS du Granit, qui est également victime d’une éclosion depuis jeudi dernier, lorsqu’un premier cas a été détecté. Retrait immédiat des membres du personnel testés positifs, isolement préventif de tous les usagers pour 14 jours, restriction des visites aux proches aidants seulement et déplacement des usagers positifs vers une zone chaude à même l'installation font partie des multiples mesures mises en place.

Un dépistage massif de tous les membres du personnel et des usagers du CSSS du Granit a été effectué, la semaine dernière, un deuxième dépistage a été réalisé lundi et au moins un autre est prévu d’ici les 10 prochains jours, confirme le CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Dépistage sur rendez-vous à Granby

Les personnes de Granby et des environs qui souhaitent se faire dépister à la COVID-19 pourront le faire le mercredi 14 octobre, entre 9 h et 11 h 30, à condition de prendre rendez-vous le mardi 13 octobre entre 8 h et 16 h en appelant au 1 450 305-0731.

L’activité de dépistage vise les personnes qui présentent des symptômes de la COVID-19 ainsi que celles qui ont eu des contacts étroits avec une personne ayant reçu un résultat positif, indique le CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Mardi matin, une autre activité de dépistage s’est déroulée à Granby pour les personnes ayant pris rendez-vous la veille.