Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
44 nouveaux cas de COVID-19 ont été recensés en Estrie samedi.
44 nouveaux cas de COVID-19 ont été recensés en Estrie samedi.

COVID-19 : 44 nouveaux cas en Estrie

Lilia Gaulin
Lilia Gaulin
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Le nouveau bilan publié par la Santé publique de l’Estrie est relativement stable comparativement à celui de la veille alors que 44 nouveaux cas positifs de COVID-19 ont été rapportés dans la région samedi.

Les Réseaux locaux de services (RLS) de la Haute-Yamaska et de Sherbrooke sont les deux secteurs les plus touchés par la plus récente augmentation dénombrant respectivement 15 et 14 nouvelles infections. 

Les territoires du Granit et de Memphérmagog présentent quatre nouveaux cas chacun. Le Val-Saint-François (+3), la Pommeraie (+2) le territoire des Sources (+1) et le Haut-Saint-François (+1) ont également vu leur bilan respectif augmenter. 

Le RLS de Coaticook est le seul épargné par cette hausse dans la région.

Actuellement, 314 cas sont actifs sur le territoire estrien. Il s’agit d’une augmentation de 22 depuis le dernier bilan. Depuis le début de la pandémie, 12 345 personnes ont contracté le coronavirus dans la région.


44 nouveaux cas positifs de COVID-19 ont été rapportés dans la région samedi.

Vendredi, 47 nouvelles infections avaient été recensées. De plus, 16 personnes étaient hospitalisées dans les différents hôpitaux de la région. Une seule se trouvait aux soins intensifs. Les données présentées le 9 avril indiquaient que 19 éclosions étaient en cours. « Nous avons baissé à six éclosions en mars, mais nous en avons déjà eu plus d’une centaine en cours en même temps », rappelait le directeur de la Santé publique de l’Estrie, le Dr Alain Poirier en conférence de presse.

16 personnes sont hospitalisées dans les différents hôpitaux de la région.

Vaccination et dépistage

Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS a établi un record dans la semaine du 2 au 8 avril alors que 11 924 tests de dépistage ont été effectués. 

Selon les données présentées vendredi, 88 646 Estriens avaient reçu leur première dose de vaccin. 

Rappelons que le gouvernement Legault a placé l’Estrie en zone « sous haute surveillance » jeudi dernier. 

« C’est un réveil, un wake up call comme on dit en bon français », mentionnait vendredi matin le Dr Alain Poirier. 

Le Dr Poirier expliquait que la situation était encore en contrôle dans la région. Il soulignait toutefois que les Estriens se devaient de respecter les consignes sanitaires afin d’éviter un passage en zone rouge.