Plus de 250 athlètes d’un peu partout au Québec, mais aussi de l’Ontario et des États-Unis ont dévalé les pistes de l'Universités Bishop's dans le cadre de la 4e manche de la Coupe Québec.

Coupe Québec: Bishop’s fait bonne impression

Malgré la bonne quantité de neige qui est tombée dimanche, le tout nouveau parcours de ski de fond de l’Université Bishop’s a été à la hauteur des attentes pour la 4e manche de la Coupe Québec qui s’y déroulait au courant de la fin de semaine. Les fondeurs n’avaient que de bons mots pour la piste située à même le terrain de golf de Lennoxville.

Plus de 250 athlètes d’un peu partout au Québec, mais aussi de l’Ontario et des États-Unis ont dévalé les pistes.

« Les pistes ont l’air super belles, mais c’est certain que les conditions ont été difficiles, explique le fondeur Alexis Morin de Québec. Les organisateurs ont fait un très bon travail. La température n’a pas fait justice aux installations et je suis convaincu que ce sera un très beau parcours pour les années à venir. »

« Trois des parcours du centre sont certifiés par la Fédération internationale de ski, souligne Jean Pinard, vice-président du Club de ski de fond du mont Orford. En principe, on pourrait donc tenir une coupe du monde ici. Ce n’est pas ce qu’on veut faire toute de suite, mais tous les éléments sont en place. C’est un niveau de difficulté qui est élevé et qui est recherché par les athlètes parce que ça leur permet de se mesurer à des circuits comparables à ceux d’Europe. »

L’objectif du club à court terme est d’accueillir à Sherbrooke l’an prochain le Championnat de l’est du Canada.

« Nous avons déjà eu des discussions avec des gens de ski de fond Canada, vendredi et samedi, qui sont venus évaluer le site, précise M. Pinard. Nous serons certainement sur la ligne de départ pour soumissionner. C’est une compétition d’envergure qui attire entre 600 et 800 athlètes par jour. »