Coupable d'avoir causé des blessures au volant en état d'ébriété

Détenu après avoir été arrêté sur mandat en avril dernier, Pascal Bossé a plaidé coupable au palais de justice de Sherbrooke à deux épisodes de conduite avec les capacités affaiblies.
Bossé a reconnu avoir causé un accident en avril 2014, alors qu'il conduisait son véhicule avec un taux d'alcoolémie de 161 mg d'alcool par 100 ml de sang, soit plus du double de la limite permise par la loi. Trois personnes avaient été blessées lors de cet accident survenu sur la route 249 à Saint-Georges-de-Windsor.
Bossé suivait de trop près le véhicule qui le précédait. Lorsque ce dernier s'est rangé sur l'accotement pour laisser passer le véhicule de Bossé, ce dernier l'a heurté.
Libéré avec la condition de ne pas conduire son véhicule, Pascal Bossé à brisé cet engagement en novembre 2015.
Devant la juge Claire Desgens de la Cour du Québec, vendredi, il a reconnu un autre épisode de conduite avec les capacités affaiblies en septembre 2013. À ce moment, il avait enregistré un taux d'alcoolémie de 141 mg par 100 ml de sang.
Les avocates au dossier Me Mireille Leblanc en défense et la procureure aux poursuites criminelles Me Nathalie Robidoux ont demandé au tribunal un rapport décisionnel.
Les observations sur la peine ont été fixées au 31 mai prochain.