Cookshire-Eaton toujours en conflit avec les Esséniens

Malgré des efforts pour régler le conflit qui les oppose, la communauté essénienne et la Ville de Cookshire-Eaton n'en sont toujours pas venues à une entente.
L'issue de cette histoire devra donc se régler devant les tribunaux puisque les plus récentes discussions entre les avocats des deux clans n'ont amené aucun progrès significatif pour faire débloquer le dossier. Dans cette situation qui perdure depuis 2014, la Ville de Cookshire-Eaton demande au groupe religieux de payer des taxes foncières et de déménager ou de détruire certains bâtiments qui sont construits en zone verte.
Les Esséniens ont même refusé l'ordre de la Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ) en septembre dernier qui visait la destruction ou le déménagement de certains de ses bâtiments. Ils refusent également de payer leurs taxes parce qu'ils jugent que c'est un droit de Fabrique d'Église.
Le groupe religieux a plutôt opté pour aller au tribunal administratif en octobre dernier, ce à quoi Cookshire-Eaton devra se plier.