Les conditions routières ont grandement souffert des précipitations solides et sous forme de pluie verglaçante.

Congé forcé: la CSRS n'a pas fixé de date de reprise

Difficile de dire quand sera reprise à Sherbrooke la journée de congé forcé de mardi décrétée en raison des conditions météo du matin. La commissions scolaires des Sommets et des Hauts-Cantons (CSHC) ont fixé une date.
À la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, « la décision de reprendre la journée de tempête sera annoncée ultérieurement », souligne-t-on.
À la Commission scolaire des Sommets, on a prévu reprendre les cours perdus le 24 mars. Du côté de la CSHC, la journée de reprise est fixée au 8 avril, date retenue pour une reprise en cas de tempête, indique-t-on.
L'Estrie s'est réveillée sous la neige et sous la pluie verglaçante mardi matin. La plupart des écoles de la région n'ont pas accueilli leurs élèves en raison des conditions de la météo. Les commissions scolaires ont décrété de tôt matin qu'il n'y aurait pas de cour de la journée, obligeant plusieurs parents à trouver un plan b rapidement.
Plusieurs centimètres de nouvelle neige recouvraient le sol mardi matin. La pluie verglaçante s'est mise de la partie.
Conditions routières
Les conditions routières ont grandement souffert des précipitations solides et sous forme de pluie verglaçante. Le Service de police de Sherbrooke et la Sûreté du Québec signalaient quelques sorties de route en ce mardi matin de tempête.
« Nous sommes intervenus sur trois accidents matériels au cours des dernières heures. Le fait qu'il y ait moins de circulation contribue à réduire le nombre d'accidents », explique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.
Sur le territoire de la SQ, on note plus d'une dizaine d'accidents où toutes les commissions scolaires du territoire ont fermé leurs écoles.
Avec René-Charles Quirion