Amir Khadir

Coiteux en «conflit d'intérêts» à un cocktail du PLQ de Richmond, selon Khadir

Selon le porte-parole de Québec solidaire, Amir Khadir, il y avait bel et bien un «lien direct» entre le financement des partis et l'octroi de contrats publics.
<p>Martin Coiteux</p>
M. Khadir réagissait mardi au dépôt du rapport de la Commission Charbonneau.
Il a déploré lui aussi la «légèreté» de la réaction du gouvernement, qui a choisi la «pente glissante du déni», au lieu de faire son «mea culpa».
En Chambre, M. Khadir a été rabroué par le président de l'Assemblée nationale, Jacques Chagnon, parce qu'il proférait des accusations «sans fondement» contre le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux.
M. Khadir voulait dénoncer le fait que M. Coiteux s'était placé, selon lui, en «conflit d'intérêts» en participant à un cocktail de financement du PLQ de Richmond en avril dernier.
 
D'après La Presse Canadienne