En réponse au citoyen Peter Darcy, qui déplorait les dangers au coin des rues Laval et Saint-Lambert, le ministère des transports se dit enclin à discuter avec la Ville pour trouver des solutions, le cas échéant.

Coin Laval et Saint-Lambert: le MTQ réalise une étude de circulation

Le ministère des Transports du Québec réalise une étude de circulation dans le secteur de la route 143 à Brompton pour évaluer l’impact de la construction d’une nouvelle usine de Kruger sur le tronçon menant à l’autoroute 55. En réponse au citoyen Peter Darcy, qui déplorait les dangers au coin des rues Laval et Saint-Lambert, le Ministère se dit enclin à discuter avec la Ville pour trouver des solutions, le cas échéant.

Dominique Gosselin, conseillère en communication à la direction régionale du ministère des Transports, rappelle que l’intersection des rues Laval et Saint-Lambert et de la route 143 relève en partie du MTQ et en partie de la Ville de Sherbrooke. La rue Saint-Lambert, à l’ouest, fait effectivement partie du réseau municipal.

À LIRE AUSSI: Danger au coin Laval et Saint-Lambert

« Le Ministère n’a reçu qu’une seule plainte citoyenne à l’égard de cette intersection », rapporte Mme Gosselin, précisant qu’elle a été déposée en décembre 2018. « À ce moment, le citoyen n’a pas soulevé d’enjeux relatifs à la sécurité de l’intersection ni demandé d’aménagement particulier. »

En conséquence, l’intersection de la route 143 et de la rue Saint-Lambert « présente un bon niveau de sécurité, c’est-à-dire qu’il se compare avantageusement au niveau sécurité de sites semblables ». La vitesse permise est de 50 km/h et l’intersection est contrôlée par des feux de circulation.

On compte néanmoins trois accidents entre 2014 et 2018 à cet endroit, soit une collision arrière, une collision avec poteau et une collision en raison d’un véhicule qui reculait pour permettre le passage d’un camion.

Selon Dominique Gosselin, il n’est pas possible pour une ville d’implanter elle-même des radars photo sur son territoire, mais elle peut demander un radar pédagogique sur la route 143.

« L’agrandissement de l’usine Kruger impliquera une augmentation de la circulation. Le Ministère réalise une étude de circulation pour évaluer la capacité du tronçon reliant l’usine Kruger et l’autoroute 55 en fonction des prévisions de circulation et des hypothèses de déplacement. Une fois l’usine en activité, le Ministère procédera à des comptages pour compléter l’analyse et optimiser le fonctionnement des feux de circulation, le cas échéant. »

Selon les données les plus récentes du MTQ, le débit journalier moyen annuel à l’intersection concernée est de 11 000 véhicules. L’approche nord de la route 143 est la plus achalandée, avec 8000 véhicules par jour, contre 6900 pour l’approche sud de la rue Laval.

Si un citoyen voulait que le MTQ étudie la possibilité d’interdire la circulation lourde sur la route 143, explique Dominique Gosselin, il devrait d’abord s’adresser à sa municipalité. Un citoyen qui veut effectuer des travaux pour modifier une entrée charretière ou en changer l’usage doit également s’adresser à la Ville ou au MTQ, selon la route ou la rue sur laquelle elle arrive.

Le citoyen Peter Darcy s’était présenté au conseil municipal le 3 février et avait déploré, photo à l’appui, que des camions incapables d’arrêter à l’intersection aboutissent sur son terrain. Le sujet doit faire l’objet de discussions au comité de sécurité publique de la Ville de Sherbrooke.