Claude Forgues, directeur de Centraide Estrie depuis 37 ans, a vu un prix créé en son honneur à la soirée Reconnaissance de l’organisme.

Claude Forgues honoré par Centraide Estrie

« On ne remplace pas une personne comme Claude Forgues », s’est exclamée Marie-Hélène Wolfe, qui succédera au directeur général de Centraide Estrie lundi. Comme plus de 150 personnes présentes à la soirée annuelle Reconnaissance de l’organisme, elle a tenu à applaudir la carrière et la dévotion de ce « monument de la charité ».

Claude Forgues a eu la touchante surprise, jeudi soir, de voir un prix créé en son nom à la 11e édition de la soirée Reconnaissance de Centraide Estrie. Cet honneur lui est conféré par l’organisme afin de souligner les 37 années passées à ses commandes.

« Je suis vraiment touché de cette reconnaissance que les gens me donnent. J’ai fait ça avec tout mon cœur pendant ces 37 années en pensant aux clientèles démunies et vulnérables », a-t-il confié. Il soutient cependant que la lutte contre la pauvreté n’est pas terminée. « J’étais toujours un peu insatisfait parce que je me disais “ on aurait pu faire plus ” et que tout le monde devrait se mobiliser. J’ai connu pendant ce temps-là des personnes formidables dans des organismes qui essaient de prendre de la place dans la société. Si l’ensemble des gens connaissait ces personnes-là, on n’aurait pas de misère à ramasser de l’argent ».

Bien qu’ému, il est en paix avec son départ. « J’ai le choix entre la nostalgie du départ ou retourner en arrière et être fier de ce que j’ai fait. C’est une partie de ma vie que je laisse là », avance M. Forgues, confiant de laisser l’organisme entre bonnes mains. Il quittera son poste dans les prochains jours pour se concentrer sur sa candidature à l’investiture du Parti québécois dans Saint-François. Le prix Claude-Forgues sera remis chaque année à une personne ou à une organisation qui, comme ce dernier, aura fait preuve de dévouement à la cause et à la mission de Centraide Estrie. Cette mission, selon les mots de M. Forgues : « faire en sorte que les gens qui ont rencontrent ceux qui n’ont pas. » Depuis les débuts de celui-ci à la tête de l’organisme, plus de 30 millions de dollars ont pu être amassés et ainsi distribués à 68 organismes communautaires. Ces organismes aident chaque année au-delà de 62 000 personnes démunies et vulnérables dans la région,

Le tout premier prix Claude-Forgues a été décerné à la Fondation Bombardier Valcourt, qui soutient Centraide de façon importante depuis plus de 20 ans. Elle a versé en tout plus de 1,15 million de dollars à Centraide Estrie.

Nouvelle directrice

De son côté, Marie-Hélène Wolfe, qui entrera en fonctions lundi, est enchantée de succéder à M. Forgues. « Je ne prendrai pas sa place, mais je vais prendre la relève! Je suis une passionnée du développement des communautés et je travaille dans le développement de la région depuis de nombreuses années. Je vais contribuer et faire une différence », affirme-t-elle.