Johanne Turgeon, ancienne présidente-directrice générale ajointe (PDGA) du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, vient de prendre sa retraite après 42 ans à naviguer dans le réseau de la santé. Jacques Fortier, président du conseil d’administration, et Patricia Gauthier, PDG du CIUSSS, lui ont rendu hommage lors d’une soirée organisée pour souligner son départ et celui d’autres membres de la direction.

CIUSSS : l'heure de la retraite pour Johanne Turgeon

Après 42 ans à voguer dans le monde de la santé, Johanne Turgeon a quitté son poste de présidente-directrice générale adjointe (PDGA) du CIUSSS de l’Estrie-CHUS dimanche dernier, prête à voguer vers la retraite. Il faut dire que les dernières années ont été houleuses à la barre de cette grande organisation de 17 000 employés à la suite de la fusion du 1er avril 2015.

Pour Mme Turgeon, cette dernière année en a été une difficile, mais aussi porteuse d’espoir pour celles à venir. « Je ne veux pas minimiser les difficultés qui ont été vécues par notre personnel, mais les taux d’assurance emploi se sont stabilisés et ça commence à s’améliorer à certains endroits. Les négociations locales que nous sommes en train de compléter sont aussi une grande étape que nous sommes en train de franchir dans notre CIUSSS », souligne-t-elle.

L’espoir et la fierté de travailler pour cette grande organisation sont en train de renaître au cœur de la haute direction et de la direction générale du CIUSSS. Car si les années qui ont suivi la fusion ont été difficiles pour les travailleurs, elles l’ont aussi été pour les cadres de tous les niveaux.

« La réforme a demandé beaucoup d’efforts, beaucoup d’énergie. Juste de vivre un tel changement, c’est difficile. Les gens ont tenu bon, ils ont persévéré, et nous commençons à avoir une stabilité. On sent que les gens redécouvrent le bonheur, la fierté et le sentiment d’appartenance à l’établissement », ajoute Mme Turgeon.

L’automne amène toutefois ses changements : outre le départ de Mme Turgeon à son poste de PDGA, on note aussi le départ de quelques directeurs importants qui ont travaillé à mener à bien cette profonde réforme, comme le directeur des ressources humaines, des affaires juridiques et des communications, Gilles Michaud. Quelques membres du conseil d’administration ont aussi choisi de ne pas renouveler leur mandat. Mais la relève est là. « Je suis remplacée par Stéphane Tremblay, qui est lui-même remplacé par Robin-Marie Colemen, une jeune femme que je qualifie d’exceptionnelle », cite en exemple Johanne Turgeon.

« Tout ça, c’est positif. Ça amène un regard différent, des idées nouvelles, et ça fait du bien », souligne-t-elle.

Mme Turgeon est fière que l’usager soit au centre des actions et des gestes posés par la direction jour après jour. « Il y a beaucoup de travaux et d’orientations qui ont été prises pour travailler encore plus avec les usagers. On les met avec nous, dans nos comités, dans nos travaux. C’est un gros plus quand les usagers ou leurs proches sont là pour nous donner des commentaires sur la qualité des soins et des services, parce que c’est ça qui est important pour nous », ajoute-t-elle.

Amélioration de la santé de la population

Après tant d’années à travailler sur la structure de l’établissement, le CIUSSS prendra un virage dans la prochaine année : il rencontrera ses partenaires sur le terrain, des municipalités aux organismes communautaires, pour voir comment le CIUSSS pourra aller travailler avec les différents acteurs du milieu pour travailler à l’amélioration de la santé de la population.

« La MRC de Coaticook fait partie de celles qui sont très avancées sur cette question. Dans leurs services aux adultes par exemple, ils ont créé un plan d’action local pour offrir des services aux agriculteurs qui vivaient beaucoup de détresse. Pour les services aux aînés, ils ont créé du soutien pour les proches. C’est ce genre de travail qu’on veut faire ailleurs sur l’ensemble du territoire et ça, c’est nouveau », se réjouit Mme Turgeon.

Du repos

Titulaire d’un baccalauréat nutrition clinique et d’une maîtrise en administration, Johanne Turgeon a cumulé plusieurs années d’expérience en gestion au sein du réseau, notamment à l’Agence de la santé et des services sociaux de l’Estrie, où elle a été directrice générale associée de 2004 à 2011, puis directrice générale jusqu’à la création du CIUSSS de l’Estrie-CHUS le 1er avril 2015. Aux côtés de Patricia Gauthier, les deux hautes gestionnaires ont formé l’un des trois seuls duos féminins à la barre des 13 CISSS et des 9 CIUSSS du Québec lors de leur création le 1er avril 2015.

Pour Mme Turgeon est venue l’heure de se la couler douce un peu plus. « D’abord, ce sont des vacances. Ensuite, on verra. Je pourrais être intéressée par d’autres activités professionnelles, mais plus tranquilles assurément. J’ai envie de prendre plus de temps pour moi et pour ma famille, j’ai le désir de ralentir depuis déjà quelque temps », avoue-t-elle.