La Tribune
S’il devient premier ministre du Québec, Alexandre Cusson se définira comme un nationaliste québécois, mais surtout fier de son appartenance au Canada, «une valeur très forte».
S’il devient premier ministre du Québec, Alexandre Cusson se définira comme un nationaliste québécois, mais surtout fier de son appartenance au Canada, «une valeur très forte».

Chefferie du PLQ: Alexandre Cusson ne veut pas d'un «Montréal contre les régions»

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Jocelyne Richer
La Presse Canadienne
Comme prévu, Alexandre Cusson a officiellement lancé samedi matin sa campagne pour devenir le nouveau chef du Parti libéral du Québec (PLQ). Il l’a fait dans le cadre du congrès général du parti qui se déroule durant la fin de semaine à Sherbrooke.