Le conseiller municipal Claude Charron aura la rue St. Francis à l’œil alors qu’elle sera accessible aux camions ne pouvant emprunter le pont Bishop’s à Lennoxville.
Le conseiller municipal Claude Charron aura la rue St. Francis à l’œil alors qu’elle sera accessible aux camions ne pouvant emprunter le pont Bishop’s à Lennoxville.

Charron aura la rue St. Francis à l’œil

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Le conseiller municipal Claude Charron aura la rue St. Francis à l’œil alors qu’elle sera accessible aux camions ne pouvant emprunter le pont Bishop’s à Lennoxville.

M. Charron, qui ne s’est pas opposé au changement, s’attend quand même à des plaintes des gens du secteur en raison de l’augmentation du trafic sur la St. Francis.

LIre aussi: Rue St. Francis: les « camions moyens » autorisés

« C’est un secteur résidentiel et familial, dit-il. Il y a en plus le parc Atto-Beaver », fait-il remarquer.

« En plus, c’est une rue sans trottoir. Nous avons déjà des plaintes des gens du secteur. »

Rappelons que les véhicules lourds ne pouvant emprunter le pont Bishop’s pourront circuler par la rue St. Francis, dans l’arrondissement de Lennoxville, pour accéder à la route 108.

La Ville de Sherbrooke modifie son interdiction de véhicule lourd, entre la rue Bowen et la route 108, le temps que la structure sera interdite aux véhicules dont la charge excède 18 tonnes. Le passage sera donc permis sur la rue St. Francis « aux camions moyens de quatre essieux et moins ».

Le conseiller de l’arrondissement de Lennoxville souhaite que la surveillance policière soit augmentée sur la rue St. Francis.

« Heureusement, les camions seront admis selon des heures spécifiques », dit-il.

« Ça va prendre plus de surveillance sur cette rue. »

Rappelons que la circulation lourde est interdite depuis la fin janvier sur le pont en acier qui enjambe la rivière Massawippi à Lennoxville. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dû prendre cette décision en raison de l’état du pont Bishop’s.

Cette interdiction oblige les camionneurs circulant sur la route 108 à faire un important détour pour poursuivre leur chemin.

La décision de la Ville vise à permettre, par exemple, à des camions de livraison de matériaux de transiter par ce secteur pour les activités de camionnage à Sherbrooke. L’interdiction sera remise en force lorsque le pont Bishop’s aura été réparé.