Les travaux ont commencé au pavillon Deslauriers à Val-du-Lac.

C’est parti pour les travaux à Val-du-Lac

Les travaux sont lancés au centre de réadaptation en protection de la jeunesse Val-du-Lac. Freinés pendant plusieurs années pour des raisons logistiques, les travaux ont enfin pu démarrer au début juin comme prévu. Il s’agit de la première de plusieurs phases qui permettront de mettre à niveaux les unités de vie qui hébergent les enfants et les adolescents en réadaptation.

Le Centre de réadaptation Val-du-Lac a été construit dans les années 1960. S’il y a eu différentes phases de rénovations au fil des années, les travaux les plus importants n’avaient pas encore eu lieu parce qu’il n’y avait pas d’endroits sécuritaires où relocaliser les jeunes entre-temps.

À lire aussi: Une randonnée à vélo qui change la vie des enfants de Val-du-Lac

Soulignons que Val-du-Lac est composé de plusieurs pavillons, où les enfants et les adolescents sont logés en fonction de leur sexe et de leur âge. Certains y vivent pendant quelques semaines; d’autres vont entrer à Val-du-Lac aussi tôt qu’à l’âge de six ans et y resteront jusqu’à leur 18e anniversaire. Il s’agit donc d’un milieu de vie significatif pour des jeunes très vulnérables.

Or, deux de ces pavillons avaient besoin de travaux de façon urgente, soit les pavillons Morin et Marion.

Et grâce à du réaménagement d’une salle de classe et de bureaux administratifs, le deuxième étage du pavillon Deslauriers a pu être libéré pour les travaux.

Une fois ces travaux terminés, on y déménagera des enfants dans cette nouvelle unité rénovée, le temps de remettre au goût du jour les pavillons Morin et Marion.

Le projet de rénovations vise plusieurs objectifs, notamment une mise aux normes des lieux physiques. Certaines salles de bain, par exemple, sont à refaire complètement. Mais ce n’est pas tout. On veut aussi adapter ces milieux de vie aux besoins des jeunes d’aujourd’hui et aux techniques d’intervention actuelles. Marie-Christine Bouchard