Le Collège du Sacré-Cœur vit sa dernière année scolaire. L’établissement privé pour filles fermera ses portes le 1er juillet prochain.

C’est la fin pour le Collège du Sacré-Cœur

Le Collège du Sacré-Cœur vit sa dernière année scolaire. L’établissement privé pour filles fermera ses portes le 1er juillet prochain. La décision a été prise, mercredi soir, lors d’une assemblée des membres de la coopérative de solidarité. L’établissement privé de la rue Belvédère Nord, qui compte environ 180 élèves, n’a reçu que 18 inscriptions en première secondaire à la prochaine rentrée scolaire. L’objectif était de 60.

Les coopérants ont voté une proposition selon laquelle des mesures de liquidation pourront être entreprises. Si l’établissement avait poursuivi ses activités, plusieurs mesures d’économie auraient dû être mises en place, comme des classes à double niveau ou une baisse des services.

À lire aussi: Changement de direction générale au Collège du Sacré-Coeur

Collège du Sacré-Cœur: un virage majeur pour sa survie

Selon nos informations, l’assemblée de mercredi soir a été émotive. Des enseignants n’ont pu s’empêcher de pleurer. Les parents ont aussi plusieurs inquiétudes, notamment pour dénicher une autre école secondaire pour leurs enfants. Certains craignent également que les professeurs quittent en cours d’année scolaire. L’établissement compte près d’une trentaine d’employés.

Les élèves pourront compter sur des mesures de soutien jeudi.

Depuis 1945

Le fait que le Collège se dirigeait vers une fermeture avait été évoqué il y a quelques semaines à La Tribune, mais autant l’ancienne directrice Sonia Daoust que le président du conseil d’administration, Pierre Rodier, avaient nié les informations. Mme Daoust a quitté avant les Fêtes pour travailler dans un autre établissement.

Elle avait alors invoqué des raisons familiales. C’est l’ancien directeur général du Salésien à la retraite Raymond Lepage qui est directeur par intérim depuis. Joint par La Tribune en soirée mercredi, il a indiqué qu’un point de presse aurait lieu jeudi.

Selon le site de l’institution, le Collège du Sacré-Cœur a été fondé en 1945. Les Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus ont alors créé « le tout premier collège classique féminin en région ».

L’établissement avait annoncé, l’année dernière, qu’il ouvrirait ses portes aux garçons à compter de la prochaine rentrée scolaire. Seulement quelques élèves masculins se sont inscrits. La direction avait pris cette décision afin d’élargir le bassin d’élèves potentiels dans un contexte où les établissements scolaires se livrent une forte concurrence.

Lors d’une assemblée des coopérants tenue le printemps dernier, un vote avait été tenu sur l’engagement des parents concernant le retour de leur enfant en septembre prochain. Il avait été aussi question d’un plan de relance sur cinq ans.

Il y a cinq ans, le Collège comptait environ 500 élèves; ce nombre a diminué progressivement par la suite.

En 2012, l’école des Arbrisseaux à Compton, seule école primaire privée comptant un pensionnat, avait fermé ses portes.