Kathy St-Laurent, cycliste et entrepreneure partenaire, Steve Charbonneau, cycliste, Raphaël Boudreau, Florence Breton et Félix Bélanger, les enfants-héros, en compagnie des porte-parole, la comédienne Eve Landry et la Dre Josée Brossard.

Ces enfants-héros qui comptent sur les dons

Les enfants malades déplacent cyclistes et montagnes, comme en témoigne le peloton de 30 pédaleurs qui entamait jeudi matin le parcours du Courage dans le cadre du 23e Tour CIBC Charles Bruneau.

Cet événement de grande ampleur, qui se déroule du 3 au 6 juillet à travers la province, vise à amasser plus de 3,3 M$ pour la recherche sur le cancer pédiatrique. Les participants, qui devaient réunir chacun 5000 $ pour prendre part au parcours, avaient fièrement épinglé le portrait d’un « enfant-héros » sur leur cœur.

Parmi ces enfants, Florence Breton, 15 ans, en a long à dire sur l’importance de soutenir la recherche contre la première cause de décès par maladie chez les 0 à 18 ans.

« J’ai vécu deux cancers. Je suis en ce moment en rémission d’un carcinome papillaire, mais j’ai un suivi très serré, on s’attend à ce que ça puisse revenir. Si c’est ce qu’il faut pour que j’aie une belle vie comme tout le monde! »

La pétillante jeune fille a pris part au trajet elle aussi, en parcourant 2 km en tandem avec Kathy St-Laurent, entrepreneure partenaire de l’événement. « J’ai toujours voulu embarquer et participer à vélo, je me disais que quand je serais plus grande, je le ferais. Là, j’ai l’occasion alors j’en profite! Je suis très excitée » a dit celle qui anime aussi des capsules vidéo en direct sur Facebook pour l’occasion.


«  Le travail est loin d’être terminé.  »
Dre Josée Brossard, hémato-oncologue pédiatrique

Quant aux 30 cyclistes, ils auront pédalé les 300 km qui les séparent de Boucherville d’ici vendredi soir. Là, ils retrouveront les centaines d’autres cyclistes qui se sont aussi donné le défi de rouler sur l’un des neuf différents parcours. Un arrêt à Bromont était prévu pour la nuit de jeudi à vendredi.

Porte-parole de l’événement, la comédienne Eve Landry, a annoncé avec émotion qu’elle n’était pas en mesure d’accompagner les cyclistes sur la route, mais qu’elle continuerait de partager le message au maximum. « Je suis épuisée et je ne peux toujours pas pédaler, je n’ai pas d’excuse, a-t-elle avoué. Je voulais au moins me rendre au premier arrêt cette année. »

La canicule qui frappait toujours jeudi n’inquiétait pas les participants, affirmait Eve Landry en leur nom. « En vélo, il y a toujours un petit vent, ce qui aide beaucoup. C’est mieux cette température-là que du gros vent et de la flotte! Il faut juste boire beaucoup d’eau. »

Nouvelles spécialistes 

La Dre Josée Brossard, hémato-oncologue pédiatrique au CIUSSS de l’Estrie — CHUS, a souligné encore une fois le généreux don de 1 M$ de la fondation Charles-Bruneau, qui a contribué à l’inauguration de la nouvelle Unité d’oncologie pédiatrique en 2014.

Grâce à cette nouvelle installation, la superficie des espaces d’oncopédiatrie pour les enfants et leur famille a été triplée.

La Dre Brossard annonçait d’ailleurs avec une immense joie qu’une seconde hémato-oncologue pédiatrique, la Dre Janie Charlebois, venait tout juste d’être ajoutée à l’équipe du CIUSSS. Elle entrera en fonction le 6 août.

Le processus de recrutement d’une troisième collègue, la Dre Stéphanie Berry, est pratiquement achevé, a même ajouté la Dre Brossard.

Cette nouvelle recrue, grâce au soutien de la faculté de médecine et des sciences de la santé, recevra une spécialisation en thérapie ciblée et en tumeur cérébrale à Paris. L’Unité pourra compter sur son expertise dès le printemps 2020.

« Le travail est loin d’être terminé », ajoutait la Dre Brossard.

Pas moins de 176 enfants ont fréquenté l’Unité d’oncologie pédiatrique Charles-Bruneau du CIUSSS de l’Estrie — CHUS dans la dernière année. De ces enfants, 84 % provenaient de la région de l’Estrie. « La modernisation de notre nouvelle unité a permis à tous ces enfants de recevoir pratiquement tous leurs traitements près de chez eux », souligne la Dre Josée Brossard, qui enfourchait son vélo pour une deuxième année dans le cadre du Tour CIBC.