Philippe Lamoureux et Michel Lessard, une boîte de jouets dans les mains.

Campagne de jouets des pompiers de Sherbrooke : des cadeaux pour 1000 sourires

SHERBROOKE — Ce sont plus de 1000 enfants qui ont reçu leur premier cadeau de Noël samedi, grâce à l’annuelle Campagne de jouets des pompiers de Sherbrooke (CPJS). Les pompiers de la ville ont ramassé de l’argent toute l’année pour assurer cette 78e année de distribution de cadeaux aux enfants dans le besoin. Le pompier retraité Michel Lessard, participant depuis plus de 50 ans, vous le dira : « il ne faut jamais arrêter, il y a un besoin alors il faut les aider ».

M. Lessard était encore présent cette année pour aider à la préparation des boîtes de cadeaux, il est d’ailleurs celui ayant vu le plus de campagnes, le vétéran de la bande. « C’est mon papa en 1940 qui était l’un des fondateurs, le premier qui a commencé ça. J’ai pris la relève, je suis rentré en 1967 et j’étais le plus jeune dans la campagne. Dans mon temps, on les réparait les jouets. Maintenant, ce sont tous des jouets neufs! », raconte-t-il.

Ce sont environ 560 familles qui ont fait la demande de cadeaux pour les plus petits, et M. Lessard rappelle l’importance de leur venir en aide, lui qui adore voir le sourire se dresser sur le visage des enfants à son arrivée dans leurs maisons.

« Quand j’entends une chanson de Noël, ça me rend triste et joyeux. Une tristesse de voir la pauvreté, mais une joie de voir qu’on aide pour le temps des fêtes. Quand j’entre dans les maisons et je vois les enfants qui nous reçoivent, c’est triste, ils sont pauvres, mais j’ai une joie de voir que l’on fait des heureux. Ils nous voient arriver, ils nous regardent par la fenêtre et ils sont tellement contents. »

Quelques 250 bénévoles ont participé à la journée de distribution des cadeaux de Noël aux enfants dans le besoin.

Événement rassembleur

Pendant toute l’année, les pompiers de Sherbrooke ont donc ramassé de l’argent à l’aide de plusieurs activités de financement, pour ainsi acheter le plus de jouets possible. Samedi, quelque 250 bénévoles s’activaient à remplir les camions et assembler les boîtes de jouets. Puis, tout l’après-midi, d’autres équipes en ont fait la distribution dans les foyers.

« On envoie un formulaire avec des suggestions, et le cadeau va selon ce que [les enfants] désirent. Un peu comme quand on envoie une lettre au père Noël », explique tout sourire le président de la CPJS, Philippe Lamoureux. 

M. Lamoureux en est d’ailleurs à sa première année comme président, et il ne pourrait être plus satisfait. 

« Ça apporte du bonheur dans les familles de Sherbrooke. On met tout l’amour qu’on peut dans les boîtes que l’on donne aux enfants. C’est rassembleur, aujourd’hui ce n’est pas une journée de bénévolat éreintante, c’est une journée familiale. On se raconte nos histoires. Je trouve que c’est une belle façon de commencer le temps des fêtes », souligne-t-il.

À la 78e année de la campagne, le nouveau président reste déçu de voir que le nombre de demandes de jouets augmente, encore plusieurs familles n’ont pas assez de sous pour offrir un petit cadeau spécial aux enfants. Il assure que les pompiers répondent tout de même très bien à la demande. M. Lamoureux demeure heureux de sa première expérience, lui qui avait déjà été bénévole par le passé. 

« J’ai côtoyé Yannick Dumas, l’ancien président. C’est quelqu’un qui est toujours de bonne humeur, toujours positif. Les activités qu’on a faites pour le financement, la distribution... ç’a toujours été un gros fun avec lui. Je dirais que le plaisir que ça m’apportait, bien je veux transmettre ça au prochain. J’ai décidé de prendre la relève et de garder ça vivant. »

M. Lamoureux assure qu’il sera aux commandes de la campagne le plus longtemps possible. « Je vais voir les 100 ans de la campagne de jouets, ça, c’est sûr! En ce moment, la vie me le permet. Je n’ai pas d’enfant, alors je me dis que j’ai mille enfants à la place d’en avoir juste un! »