Claudia Leclerc et Marilou Bérard ont produit un calendrier sexy. Les profits de la vente de ce calendrier seront versés à l'Association de la sclérose en plaques de l'Estrie.

Calendrier 2017: « Un gars en chest à la fois! »

« À go, on crée un monde meilleur, un gars en chest à la fois! »
L'idée est partie d'une enthousiaste conversation de bar entre filles. Il est devenu un projet. Le béton a pris et il a abouti en un calendrier « sexy » montrant de beaux jeunes hommes au corps bien sculpté.
Poussant l'idée plus loin, les « deux filles en or » ont décidé de verser les profits des ventes du calendrier « Beau Gosse 2K17 » à l'Association de la sclérose en plaques de l'Estrie.
Claudia, photographe professionnelle, est la « rêveuse derrière l'image, l'architecte des étincelles ». Marilou, c'est l'organisatrice, « la petite abeille qui a rassemblé tous les ingrédients pour transformer cette magie en une oeuvre d'art » à accrocher dans la maison et à changer de page chaque mois.
« On a eu l'idée à la fin septembre. Elle a été écrite sur le dos d'une facture de poulet frit », se souvient Claudia Leclerc, une photographe de Val-Joli. « Nous avons fait les photos en octobre et novembre. Des fois, il ne faisait vraiment pas chaud... Surtout le matin que nous avons pris les photos du fermier. Il y avait de la glace au sol. »
« Une conversation de bar, oui, mais avec aucune goutte d'alcool dans le corps ni rien. Juste de l'enthousiasme! Parce que le quotidien manque de gars en chest. Parce qu'on avait envie de faire un projet artistique qui serait à la fois délicieux à l'oeil et qui ferait une différence dans notre communauté. »
Les deux amies, qui se connaissent depuis le secondaire, ont fait appel à des gars de leur entourage pour recruter les mannequins apparaissant dans le calendrier. « Il y a des gars de la région de Windsor, d'où nous venons, mais aussi de Sherbrooke et de Montréal », résume Claudia Leclerc.
« Ce n'était pas toujours facile de les convaincre, mais quand on leur disait que c'était pour une bonne cause, ils acceptaient. »
La jeune photographe estime à près de 150 le nombre de calendriers vendus jusqu'à maintenant. On y voit une douzaine « de beaux bonshommes » torse nu dans différents décors de la région.
On espère reprendre le projet pour 2018. « Nous pensons le refaire, mais avec des gars aux âges plus variés. Pas juste âgés de 20 à 30 ans. »
Pourquoi l'Association de la sclérose en plaques? Claudia et Marilou assurent que tous les profits iront à la recherche et l'accompagnement des gens de l'Estrie qui reçoivent un diagnostic.
« Nous connaissons toutes les deux des personnes prises avec cette maladie. Ça nous touche vraiment », dit Claudia.
On peut se rendre sur la page Facebook du projet « Beau Gosse 2K17 » à l'adresse : https://www.facebook.com/beaugosse2k17/?fref=ts