Un bris d’aqueduc sur la rue Bacon a entraîné une accumulation d’eau dans le bas de la rue des Boisés dans le secteur Ascot à Sherbrooke. L’eau s’est accumulée rapidement près de la rue des Buissons où une cinquantaine de centimètres d’eau s’est accumulée. Les patrouilleurs du Service de police de Sherbrooke ont bouclé le secteur pour éviter que des automobilistes s’enlisent. Les autorités municipales se sont rendues sur place et ils ont colmaté la fuite vers 17 h 45. Les employés des travaux publics ont dû débloquer les puisards afin de permettre d’évacuer l’eau. Ce sont les variations de température qui pourraient expliquer ce bris d’aqueduc. Il est trop tôt pour déterminer les dommages causés par l’eau.
Un bris d’aqueduc sur la rue Bacon a entraîné une accumulation d’eau dans le bas de la rue des Boisés dans le secteur Ascot à Sherbrooke. L’eau s’est accumulée rapidement près de la rue des Buissons où une cinquantaine de centimètres d’eau s’est accumulée. Les patrouilleurs du Service de police de Sherbrooke ont bouclé le secteur pour éviter que des automobilistes s’enlisent. Les autorités municipales se sont rendues sur place et ils ont colmaté la fuite vers 17 h 45. Les employés des travaux publics ont dû débloquer les puisards afin de permettre d’évacuer l’eau. Ce sont les variations de température qui pourraient expliquer ce bris d’aqueduc. Il est trop tôt pour déterminer les dommages causés par l’eau.

Bris d’aqueduc rue Bacon

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Un bris d’aqueduc sur la rue Bacon a entraîné une accumulation d’eau dans le bas de la rue des Boisés dans le secteur Ascot à Sherbrooke.

L’eau s’est accumulée rapidement près de la rue des Buissons où une cinquantaine de centimètres d’eau s’est accumulée. Les patrouilleurs du Service de police de Sherbrooke ont bouclé le secteur pour éviter que des automobilistes s’enlisent. Les autorités municipales se sont rendues sur place et ils ont colmaté la fuite vers 17 h 45. Les employés des travaux publics ont dû débloquer les puisards afin de permettre d’évacuer l’eau. Ce sont les variations de température qui pourraient expliquer ce bris d’aqueduc. Il est trop tôt pour déterminer les dommages causés par l’eau.