Lors du Forum Espace Mobilité à Sherbrooke mercredi, les panelistes Yves Tremblay, directeur de la planification et de la gestion du territoire de la Ville de Sherbrooke, Olivier Roy-Baillargeon, conseiller en aménagement du territoire et urbanisme Vivre en ville, Sylvain Ducas, urbaniste et consultant, et Aline Berthe, directrice des CGD Metropolitains et présidente de l’ACGDQ, ont discuté d’enjeux en matière de mobilité durable.

Brassage d’idées au Forum Espace Mobilité

On a brassé bien des idées, mercredi, à l’occasion du Forum Espace Mobilité présenté par le Centre de mobilité durable de Sherbrooke (CMDS).

Près de 60 élus et représentants d’organismes publics, du milieu des affaires et d’organisations du secteur du transport en commun et du tourisme se sont réunis au Delta de Sherbrooke afin de participer au développement de la mobilité urbaine intégrée en Estrie.

Des conférences sur la mobilité durable, un panel sur la mobilité intégrée et son évolution au Québec et des ateliers de discussions participatives reliés aux trois orientations actualisées du CMDS étaient au nombre des moments ayant meublé la journée.

Quatre conférenciers sont venus partager leur expérience et leur vision en matière de mobilité durable : Aline Berthe, présidente de l’Association des Centres de gestion des déplacements du Québec (ACGDQ), Sylvain Ducas, urbaniste émérite et consultant, Olivier Roy-Baillargeon, conseiller en aménagement du territoire et urbanisme Vivre en Ville et Yves Tremblay, directeur de la planification et de la gestion du territoire de la Ville de Sherbrooke.

On a abordé des sujets comme trouver des solutions pour pallier l’auto solo, proposer des incitatifs aux entreprises en matière de mobilité durable, mettre en place des infrastructures sécuritaires et agréables, favoriser le développement immobilier dans des aires multifonctionnelles autour des pôles de transport en commun et encourager l’électrification des moyens de transport.

« Tant attendu, cet événement se voulait un point tournant pour le CMDS. Sur le plan sherbrookois, il s’agit du passage d’un Plan de mobilité durable de Sherbrooke (PMDS) vers des actions concrètes et réalisables sur un horizon de deux ans en lien avec les orientations retenues. La vocation estrienne du CMDS a également été officialisée », souligne Marc Denault, président du CMDS.