Vincent Boutin réunira le comité exécutif du Renouveau sherbrookois après avoir complété le post-mortem électoral.
Vincent Boutin réunira le comité exécutif du Renouveau sherbrookois après avoir complété le post-mortem électoral.

Boutin prêt à rebâtir le parti le Renouveau sherbrookois

Sonia Bolduc
Sonia Bolduc
La Tribune
Le Renouveau sherbrookois devrait survivre à la démotion qui lui a été servie par les électeurs le 5 novembre dernier, affirme son seul représentant à l’hôtel de ville, Vincent Boutin. Il faudra cependant revoir sans doute certains aspects de la charte du parti avant d’établir des plans à long terme.

Ces discussions devraient s’amorcer début décembre lors d’une rencontre du comité exécutif constitué d’une dizaine de personnes, dont on ignore pour l’instant s’il sera ou non de l’exercice.

Lire aussi: Danielle Berthold quitte le Renouveau sherbrookois

« On a eu des discussions monsieur Sévigny et moi depuis les élections, mais sur la transition, pas sur les plans à long terme », explique Vincent Boutin, conseiller du district des Quatre-Saisons et seul représentant du Renouveau sherbrookois à l’hôtel de ville depuis que Danielle Berthold a annoncé lundi qu’elle poursuivrait désormais comme indépendante.

Président par intérim

« On va d’abord faire un post-mortem de la campagne et de ses résultats, puis se réunir en comité exécutif, note encore Vincent Boutin. J’ai reçu depuis deux semaines plusieurs appels de militants et de membres qui m’ont affirmé vouloir s’impliquer, et parmi les candidats, je crois que certains veulent rester, d’autres non. On va donc regarder tout ça en prévision de l’Assemblée générale annuelle qu’on tiendra à la fin du printemps. »

L’exécutif du Renouveau sherbrookois pourrait nommer un président par intérim jusqu’à l’AGA et revoir certains règlements de sa charte quant à son rôle. Dans sa forme actuelle, la charte du Renouveau sherbrookois prévoit que le président du parti en sera aussi le prochain candidat à la mairie.

« Ce serait précipité de nommer tout de suite notre prochain candidat à la mairie », fait valoir Vincent Boutin, qui se refuse à se projeter déjà en 2021.
« On va parler de tout ça, on pourrait modifier la charte. Mais pour l’instant, je veux surtout travailler en équipe au conseil avec les autres élus et le nouveau maire. Je ne veux pas être le chef d’opposition, mais bien le chef de propositions, amener des idées et les développer. »