Bouillons au lac Magog : le nettoyage des conduites en cause

La Ville de Sherbrooke avance l’hypothèse du nettoyage des conduites d’aqueduc pour expliquer les bouillons mystérieux observés dans le lac Magog. Cet exercice ne présente aucun danger pour la santé humaine ou pour l’environnement.

« La conduite visible dans la vidéo est une conduite pluviale. La semaine dernière, nous avons fait le curage du réseau d’aqueduc. C’est de l’eau potable qu’on amène à grande vitesse dans les conduites pour les nettoyer. Au lieu d’envoyer de l’eau dans le réseau sanitaire, on l’envoie au réseau pluvial. Ça pourrait avoir un lien parce que nous n’avons pas la date à laquelle la vidéo a été captée », explique Michel Cyr, directeur adjoint du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke.

À LIRE AUSSI: Étranges bouillons près du rivage: la Ville investigue au lac Magog [VIDÉO]

Comme il s’agit d’eau potable, les risques pour l’environnement sont nuls.

La Ville de Sherbrooke avait commencé à investiguer quand une vidéo a été publiée sur Facebook. Celle-ci montrait d’étranges bouillons près du rivage. Dimanche, des vérifications ont été effectuées à la station de pompage pour valider qu’il ne s’agissait pas d’eaux usées envoyées dans le lac. Les résultats ont été rassurants.