La Tribune
Dix jours suivant le 1er juillet, près d’une dizaine de ménages demeurent toujours sans lieu de résidence fixe à Sherbrooke.
Dix jours suivant le 1er juillet, près d’une dizaine de ménages demeurent toujours sans lieu de résidence fixe à Sherbrooke.

« Bonnes nouvelles » pour la crise du logement à Sherbrooke

Sabrina Lavoie
Sabrina Lavoie
La Tribune
L’espoir est au rendez-vous pour une dizaine de ménages toujours sans logement à Sherbrooke. « La situation débloque tranquillement », affirme Alain Roy, porte-parole de l’Association des locataires de Sherbrooke.