La Tribune
Rémi Demers rapporte que s’il s’est emporté, il ne s’adressait pas à un groupe de personnes ou à leur revendications, mais bien à certains comportements irrespectueux.
Rémi Demers rapporte que s’il s’est emporté, il ne s’adressait pas à un groupe de personnes ou à leur revendications, mais bien à certains comportements irrespectueux.

«Bon débarras!»: des paroles qui font sourciller les syndicats

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
« Bon débarras! Han? Bon débarras! » Dans l’enregistrement de la séance du conseil municipal de lundi soir, au moment où les syndicats des chauffeurs d’autobus et des cols bleus quittent l’hôtel de ville, ces paroles semblent être prononcées par un élu. Alertés par un internaute qui regardait la séance à distance, les syndiqués y ont vu un manque de respect pour leurs revendications.