L’entreprise Bleu lavande étudie très sérieusement la possibilité de déménager son domaine agrotouristique, présentement situé dans le Canton de Stanstead non loin du village de Fitch Bay.

Bleu lavande reluque Magog

EXCLUSIF / L’entreprise Bleu lavande étudie très sérieusement la possibilité de déménager son domaine agrotouristique, présentement situé dans le Canton de Stanstead non loin du village de Fitch Bay. Les dirigeants de la PME bien connue songent à un déménagement vers Magog, un projet accueilli avec enthousiasme par la mairesse Vicki-May Hamm.

Le terrain qui accueillerait les installations de Bleu lavande se trouve en bordure de la rue Principale Ouest. Un champ de pratique pour le golf a longtemps eu pignon sur rue à cet endroit, mais il a fermé ses portes il y a quelques années.

Actuellement, le terrain convoité n’appartient pas à Bleu lavande. Toutefois, l’entreprise possède une « option d’achat » qui lui permettrait d’en faire l’acquisition.

Preuve que Bleu lavande est sérieuse, elle a déposé une demande en vue d’obtenir une modification du zonage qui s’applique aux terres qu’elle a dans sa mire. Sa demande a d’ailleurs été exposée dans le cadre d’une consultation publique tenue à l’hôtel de ville de Magog plus tôt cette semaine.

« Disons qu’on est en mode veille à l’heure actuelle et on ne ferme aucune porte, confie Jérémy Parent, directeur du domaine agrotouristique de Bleu lavande. Mais c’est vrai que le terrain concerné est hyper intéressant. »

Le zonage

Présentement, le terrain dont la PME souhaite devenir propriétaire possède principalement un zonage agricole et résidentiel. Mais il ne s’agit pas à proprement parler d’un terrain « zoné vert », note le directeur de la planification et du développement du territoire à la Ville de Magog, Réal Girard. La Commission de protection du territoire agricole du Québec n’aurait donc pas à se mêler du dossier.

Pour rendre possible l’arrivée de Bleu lavande aux abords de la rue Principale Ouest, la Ville de Magog prévoit créer une nouvelle zone à même les terres convoitées. L’implantation d’une boutique, d’un centre d’interprétation, d’un gîte du passant et d’un petit établissement de restauration serait permise une fois la modification réglementaire effectuée.

Le conseil municipal pourrait officialiser la modification de zonage requise dès le 3 février. Les résidents du secteur auront par contre l’opportunité de réclamer, au préalable, la tenue d’un registre en vue d’obtenir un référendum. Mais rien n’indique pour le moment qu’ils se mobiliseront.


« On travaille plus pour 2021. »
Jérémy Parent

Si le projet paraît rempli de promesses, Jérémy Parent souligne que le déménagement envisagé ne se concrétiserait pas avant plusieurs mois dans le meilleur des scénarios. « C’est certain que notre saison 2020 se fera à Fitch Bay. On travaille plus pour 2021 », remarque-t-il.

Un lieu propice

M. Parent ne le cache pas, les terres que souhaite acquérir Bleu lavande sont tout à fait propices à l’implantation d’une entreprise agrotouristique. « C’est près du bateau de croisière Grand cru et du train touristique Orford express. Et, en plus, l’autoroute 10 n’est pas très loin. C’est très intéressant. »

Qui plus est, Bleu lavande serait sans doute en mesure d’exploiter une boutique 12 mois par année en bordure de la rue Principale Ouest parce que la circulation est beaucoup plus dense sur cette artère que le long du chemin Narrow, lequel borde le domaine agrotouristique de l’entreprise dans le Canton de Stanstead. Sa boutique dans cette municipalité ferme en saison hivernale depuis des années.

Par ailleurs, s’il est d’abord question du domaine agrotouristique, il n’est pas exclu qu’un jour les volets production et administration des activités de la PME soient aussi déplacés dans le secteur de la rue Principale Ouest. Les employés rattachés à ces deux volets œuvrent actuellement dans le parc industriel de Magog.

+

Les installations de Bleu lavande dans le Canton de Stanstead paraissent dormir paisiblement ces jours-ci. Mais cela n’empêche pas les propriétaires de l’entreprise de mijoter un ambitieux projet de déménagement.

Hamm : Un « méga beau projet »

 La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, souhaite ardemment que le projet de déménagement que mijote Bleu lavande se concrétise. « C’est un méga beau projet pour cette entrée de ville. On ne peut pas imaginer mieux! Le conseil municipal a très bien accueilli ça », lance-t-elle.

Selon la mairesse de Magog, l’arrivée de Bleu lavande en bordure de la rue Principale Ouest donnerait « une signature » au secteur concerné. « On aurait cette entreprise agrotouristique non loin de deux potiers et d’une bagelerie artisanale. Et, à l’arrière, on verrait le mont Orford. Ça fait longtemps qu’on réfléchit au développement de cette entrée de ville et là on aurait quelque chose de très accrocheur », déclare Mme Hamm.

Dans la foulée, celle-ci confie qu’une série de terrains présentaient des caractéristiques intéressantes pour la relocalisation de Bleu lavande à Magog. Elle affirme cependant que le terrain retenu par la PME est celui qui offrait le meilleur potentiel.

Par ailleurs, de l’avis de Vicki-May Hamm, l’arrivée de Bleu lavande ne devrait pas engendrer de nouveaux problèmes de circulation sur la rue Principale Ouest, et ce, bien que l’entreprise reçoive plusieurs milliers de visiteurs tous les étés.

« C’est déjà une rue très achalandée. Mais on sait que des feux de circulation seront très bientôt installés tout près de là. Ils aideront à ralentir le trafic et ça contribuera à améliorer la situation dans ce secteur », fait valoir Mme Hamm.

Enfin, la mairesse de Magog se montre rassurante en ce qui concerne la question de l’alimentation en eau des terres convoitées par la PME, fondée par Pierre Pellerin il y a plus de 15 ans. « Notre aqueduc ne se rend pas jusque-là, c’est vrai. Ce n’est pas un problème par contre, d’après l’information que j’ai. »