La Tribune
Alexandre Bissonnette
Alexandre Bissonnette

Bissonnette pourra présenter une demande de libération conditionnelle après 25 ans

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Le tueur de la Grande Mosquée de Québec Alexandre Bissonnette pourra présenter une demande de libération conditionnelle après 25 ans; l’article du Code criminel sur les peines consécutives pour les meurtres multiples est inconstitutionnel car il viole les droits humains en créant des peines cruelles et exagérément disproportionnées, tranche la Cour d’appel.