Afin d’éviter d’autres éclosions en ses murs, l’Université Bishop’s a lancé des tests de dépistage par gargarisme auprès de ses étudiants en résidence. Ci-dessus, l’infirmière Kendra Brock, gestionnaire de la clinique de santé du campus (à gauche).
Afin d’éviter d’autres éclosions en ses murs, l’Université Bishop’s a lancé des tests de dépistage par gargarisme auprès de ses étudiants en résidence. Ci-dessus, l’infirmière Kendra Brock, gestionnaire de la clinique de santé du campus (à gauche).

Bishop's teste ses étudiants par gargarisme

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
SHERBROOKE — Afin d’éviter d’autres éclosions en ses murs, l’Université Bishop’s a lancé des tests de dépistage par gargarisme auprès de ses étudiants en résidence. L’institution fait affaire avec une entreprise privée afin d’offrir ces tests, moins invasifs que le traditionnel écouvillon.