L’Université Bishop’s fracasse un record d’inscriptions, cette année, si bien qu’elle compte sa plus vaste cohorte depuis sa création il y a 174 ans.

Bishop’s fracasse un record d’inscriptions

L’Université Bishop’s fracasse un record d’inscriptions, cette année, si bien qu’elle compte sa plus vaste cohorte depuis sa création il y a 174 ans.

Elle compte sur son campus 2790 étudiants, soit 2415 à temps plein et 269 à temps partiel.

Elle accueille cette année 945 nouveaux étudiants, dont 303 étudiants internationaux. Le nombre de ces étudiants a augmenté de 9,4 % par rapport à l’automne 2016.

La moitié des étudiants provient du Québec, tandis que 30 % d’entre eux sont originaires du reste du Canada. Le reste provient de l’international, soit quelque 63 autres pays, particulièrement les États-Unis, la Chine et la France.

L’UDES et Bishop’s au premier rang

Par ailleurs, pour la deuxième année consécutive, l’Université Bishop’s et l’Université de Sherbrooke sont les universités les plus appréciées par les étudiants pour les études universitaires, ce qui positionne Sherbrooke comme étant la région de choix pour poursuivre de telles études au Canada. C’est l’un des points qui ressort d’un sondage effectué auprès de 23 988 étudiants universitaires canadiens dont les résultats sont publiés cette semaine dans le magazine Maclean’s.

Les deux universités de la région de Sherbrooke se classent au premier rang dans leurs catégories respectives quant à leur appréciation par les étudiants. L’Université de Sherbrooke, dans la catégorie des universités canadiennes dotées d’une faculté de médecine, et l’Université Bishop’s, dans la catégorie des universités de petite taille.

Pour mériter cette première place, elles ont reçu la plus haute cote commune dans cinq des dix aspects de la vie universitaire que les étudiants étaient invités à évaluer dans ce sondage.

Les deux universités se classent ainsi au premier rang canadien pour l’apprentissage expérientiel par la pratique, pour l’efficacité de l’appareil administratif ainsi que pour la qualité des relations avec le personnel enseignant, le personnel des services aux étudiants et le personnel administratif en général.