Geneviève Côté, directrice générale de Moisson Estrie, Annie Godbout, bénévole dévouée et conseillère municipale, Sébastien Roulier, ultramarathonien, étaient très contents d’annoncer le résultat final.
Geneviève Côté, directrice générale de Moisson Estrie, Annie Godbout, bénévole dévouée et conseillère municipale, Sébastien Roulier, ultramarathonien, étaient très contents d’annoncer le résultat final.

Bilan record pour Moisson Estrie [VIDÉO]

Moisson Estrie a largement dépassé son objectif initial de 25 000 $ en récoltant un montant de 179 462 $ en dons monétaires et en denrées alimentaires grâce à l’événement Avançons tous en cœur qui s’est déroulé du 16 au 21 mai. En raison de cet immense succès, l’organisme prévoit répéter l’expérience cet automne.

L’organisme a récolté 42 732 $ en dons monétaires, alors qu’en denrées alimentaires, il a amassé l’équivalent de 136 730 $. Pour Moisson Estrie, un kilogramme de denrées équivaut à 8,13 $, donc au total, la population a donné 16 818 kilogrammes de denrées alimentaires.

Geneviève Côté, directrice générale de Moisson Estrie, Sébastien Roulier, ultramarathonien, et Annie Godbout, bénévole dévouée et conseillère municipale, étaient très contents d’annoncer le résultat final. « Je remercie tous ceux qui ont participé à la réussite du projet », annonce Mme Côté, visiblement fière de ce que Moisson Estrie a accompli.

Le projet, organisé en moins de quatre semaines, avait pour but de répondre à la demande grandissante des gens dans le besoin en ces temps de pandémie, et comportait trois volets. Le Grand cœur de Sébastien, qui a eu lieu la fin de semaine du 16 mai, était la première étape : Sébastien Roulier, médecin et marathonien, a parcouru un trajet de 305 kilomètres en forme de cœur, qui passait par 25 villes et villages des 7 MRC desservies par Moisson Estrie. Il a accompli cet exploit en 50 h 50.

La partie Dessine-moi un cœur invitait les gens à tracer leur propre trajet afin d’encourager M. Roulier pendant son parcours, soit à la course, à la marche ou à vélo. Une soixantaine de coureurs et une douzaine de personnes à vélo ont avancé aux côtés de Sébastien Roulier à différents moments du trajet.

Parallèlement, les écoles secondaires, collégiales et universitaires de l’Estrie étaient encouragées à participer aux jeux J’Bouge en Cœur en dessinant leur propre parcours et en publiant leur création sur les réseaux sociaux.

Le Séminaire de Sherbrooke a été couronné vainqueur. Les élèves et membres du personnel ont cumulé 4 300 kilomètres en 48 heures en plus de ramasser des dons considérables pour Moisson Estrie.

Finalement, la guignolée sans contact Donnez du cœur aux ventres avait pour but de récolter des denrées partout dans la région de Sherbrooke. Plus de 8000 sacs bruns ont été distribués pour que les gens puissent y déposer chèques ou denrées. Une équipe de 150 bénévoles a contribué à la réussite de l’événement.

Une 2e édition à plus grand déploiement

Une seconde édition se déroulera pendant le long weekend de l’Action de grâce, du 9 au 12 octobre prochain. Le but sera de faire bouger davantage la population et de couvrir encore plus de territoire lors du parcours en forme de cœur, en passant notamment par Asbestos, Lac-Mégantic et Coaticook, villes laissées un peu à l’écart lors de la première édition.

« Il y a certaines villes que je n’ai pu aller chercher en dessinant mon premier trajet, car je dois y aller de façon progressive, mais je me reprendrai à l’automne », affirme Sébastien Roulier.

Le Grand cœur de Sébastien s’étendra alors sur 405 kilomètres, ce qui représente 100 kilomètres et environ 20 heures de plus.

L’événement se conclura de nouveau avec une guignolée sans contact. Moisson Estrie invite les gens à participer en grand nombre, car les besoins de la population sont présents à longueur d’année.

« Il faut continuer de regarder en avant et d’avancer tous en cœur », conclut le marathonien.