La MRC du Granit est la région la plus durement touchée de l’Estrie avec respectivement 63 nouveaux déclarés au cours de la dernière semaine. Au prorata de sa population de 23 000 habitants, la MRC du Granit a même été toute la semaine la région du Québec affichant le plus haut taux de cas actifs.
La MRC du Granit est la région la plus durement touchée de l’Estrie avec respectivement 63 nouveaux déclarés au cours de la dernière semaine. Au prorata de sa population de 23 000 habitants, la MRC du Granit a même été toute la semaine la région du Québec affichant le plus haut taux de cas actifs.

Bilan de la semaine COVID : agrégat inquiétant au Granit

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
BILAN DE LA SEMAINE COVID / L’Estrie a connu cette semaine la plus forte augmentation de son nombre de personnes déclarées déclarées positives depuis le début de la pandémie : 244 nouveaux cas déclarés, pour une moyenne mobile de 35 nouveaux cas par jour.

Bonne nouvelle cependant : le nombre de cas déclarés positifs a diminué de jour en jour tout au long de la semaine pour finalement descendre à neuf nouveaux cas déclarés vendredi.

L’Estrie a donc passé la semaine encore bien à l’aise au palier d’alerte orange où l’un des critères est de maintenir avec une hausse quotidienne de 6 à 10 nouveaux cas par 100 000 personnes, soit entre 30 et 50 cas pour la région de l’Estrie.

« Toute l’Estrie reste en orange, y compris dans les MRC où ça chauffe un peu plus, parce que nous sommes en maîtrise. Oui il y a beaucoup de cas dans la région du Granit, mais ce n’est pas le seul indicateur à prendre en considération. Il y a aussi la question de maîtrise des éclosions, de notre capacité de travailler avec les milieux, d’intervenir, d’enquêter, de contacter les gens, et ça va bien de ce côté-là », a assuré en début de semaine le Dr Alain Poirier, directeur de la Santé publique de l’Estrie.

Évolution du nombre de cas confirmés de COVID-19 par jour en Estrie

Durement touché

La MRC du Granit est la région la plus durement touchée de l’Estrie avec respectivement 63 nouveaux déclarés au cours de la dernière semaine. Au prorata de sa population de 23 000 habitants, la MRC du Granit a même été toute la semaine la région du Québec affichant le plus haut taux de cas actifs.

Mercredi, la Santé publique de l’Estrie a aussi décrété que les municipalités de Lac-Mégantic et de Frontenac étaient touchées par un agrégat.

Rappelons qu’un agrégat est un regroupement inhabituel de cas d’une même maladie dans une population, pour une zone géographique et une période de temps donnée.

Nombre de décès cumulatif en Estrie 

À la fin août, un agrégat avait dévoilé dans le quartier Ascot de Sherbrooke ainsi que, dans une moindre mesure, dans le quartier des Jardins-Fleuris dans l’est de Sherbrooke. Bonne nouvelle, cet agrégat a été clos cette semaine par la Santé publique de l’Estrie.

En excluant les personnes qui résident dans un milieu d’hébergement, il y a jusqu’ici 53 résidents de ces deux municipalités infectées par la COVID-19.
Mais les milieux d’hébergement sont aussi durement touchés alors que deux résidences privées pour aînés font face à une éclosion.

L’un des deux CHSLD de Lac-Mégantic, situé au cœur même du CSSS du Granit, est aussi lourdement affecté avec 20 des 40 résidents atteints ainsi que 12 employés.

Plus tôt dans la semaine, du personnel de la Croix-Rouge est venu prêter main-forte au personnel débordé de ce CHSLD durement affecté et se trouvant sur la liste québécoise des CHSLD « en situation critique ».

Dans le but d’apporter un soutien et l’expertise supplémentaire à la gestion de l’éclosion au sein du CSSS du Granit (section CHSLD), une équipe du CHU Sainte-Justine a aussi passé la journée sur place vendredi. « Ces experts feront d’abord une analyse de la situation et, selon les recommandations, pourront également soutenir des actions, s’il y a lieu », indique-t-on du côté du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Une de ces équipes d’experts de la prévention et du contrôle des infections (CHSLD) avait aussi fait une visite au CHSLD de Lambton au plus fort de la crise. Soulignons en terminant que sur les 2447 Estriens infectés depuis le début de la pandémie, 34 sont décédés des complications liées au coronavirus et 2090 personnes sont rétablies.

Vendredi, dix personnes infectées étaient hospitalisées à l’Hôtel-Dieu, dont cinq se trouvaient aux soins intensifs.

Nombre de tests de dépistage par semaine en Estrie