C'est le petit Ludovick Audet qui remporte la palme de bébé de l'année 2016 en Estrie. Sa mère Précylla Audet, de Saint-Georges-de-Windsor, a accuché au CHUS Fleurimont à minuit et quatre minutes le premier janvier.

Bienvenue au bébé de l'année!

Le 31 au soir, Précylla Audet hésitait à se rendre dans une fête pour célébrer le Nouvel An. Depuis qu'elle était levée, elle avait des contractions fréquentes. Mais en même temps, lorsqu'elle appelait à l'hôpital, on lui disait de ne pas trop s'inquiéter : son accouchement n'était prévu que pour le 9 janvier, et c'était sa première grossesse...
Le petit Ludovick en avait décidé autrement : il arriverait le premier janvier. Quatre minutes après minuit.
« En soirée, mes contractions étaient rendues aux quatre minutes, donc je suis allée à l'hôpital. J'ai perdu mes eaux entre les deux portes, et quand le gynécologue m'a vue, c'était clair : je n'avais même pas le temps d'avoir une épidurale », racontait samedi la nouvelle mère.
Après un rapide accouchement de 1 h 15, elle tenait dans ses bras son enfant, qui pesait 7 livres et 3 onces et qui mesurait 21 pouces et demi.
« C'est sûr que ça fait mal sur le coup, mais je le referais. Quand j'ai vu sa petite tête, j'ai oublié toute la douleur », disait-elle sereinement dès le lendemain de l'accouchement, alors qu'elle s'apprêtait à quitter le CHUS Fleurimont pour rentrer chez elle, à Saint-Georges-de-Windsor.
Il s'agit évidemment pour Précylla d'une surprise d'avoir mis au monde le premier bébé de l'année 2016 en Estrie. « J'ai vu l'heure quand il était 23 h 45, et je me suis dit qu'il naîtrait sûrement juste un peu après minuit. Il ne voulait pas être le dernier de l'année, en tout cas! » raconte-t-elle en souriant.
Après une belle grossesse sans complications, un accouchement rapide et un bébé en santé - « qui n'a même pas pleuré quand on lui a donné son premier bain! » -, Précylla souhaite maintenant que son congé de maternité se déroule bien. Elle profitera d'ailleurs de celui-ci pour faire un retour aux études, en secrétariat.
À l'échelle de la province, c'est le petit Constantinos Koukoutsis, né à l'Hôpital général juif de Montréal, qui remporte la palme : il est né sept secondes après minuit. Avec La Presse