Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Bientôt l’excavation pour le Centre mère-enfant

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Le ministre Lionel Calmant est venu annoncer (comme plusieurs autres ministres avant lui) la construction du Centre mère-enfant et de la nouvelle urgence de l’Hôpital Fleurimont aux coûts ayant explosé : 328 M$.

C’était en octobre. Et cette fois, ça y est. « Les travaux d’excavation commenceront bientôt », assure Stéphane Tremblay. En parallèle, des travaux d’architecture se poursuivent pour que le déménagement des équipes de pédiatrie et de maternité puisse se faire rapidement et que le travail puisse s’effectuer de façon optimale par la suite.

Où loger les personnes âgées?

Le CIUSSS a dû louer à la fin octobre un ancien couvent pour y héberger une soixantaine de personnes en attente d’une place adaptée en hébergement de longue durée.

Malgré cela, il y a encore près de 200 aînés qui occupent les lits d’hôpitaux qui devraient être réservés aux patients ayant besoin de soins de courte durée.

Le manque de places en CHSLD est criant en Estrie. Des annonces ont été faites pour la construction de maisons des aînés, mais la construction de ce genre de projets prend au moins deux ans. Un nouveau CHSLD ouvrira ses portes au début de l’année à Granby. Mais en attendant, que fera-t-on de tous ces aînés en attente d’une place pour vivre leurs derniers mois en toute sécurité et en toute sérénité, idéalement loin du brouhaha des hôpitaux?

« C’est un casse-tête important qui est devant nous », soutient Stéphane Tremblay.

« On va devoir travailler différemment, et ce sont des défis que l’on devra surmonter en équipe », ajoute-t-il.

Les relations entre le CIUSSS et ses régions

Plusieurs voix se sont élevées durant la pandémie pour exiger une gestion plus décentralisée du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, notamment dans la région de la Haute-Yamaska, de Memphrémagog et du Granit.

Les relations semblent avoir été souvent tendues entre les dirigeants de la Haute-Yamaska et ceux du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

« Le CIUSSS a maintenant cinq ans de vie. […] Nous avons toujours eu une approche « sans préférence réseau local de services ». Tous nos RLS sont importants, et chacun a ses particularités », soutient le PDG Stéphane Tremblay.

« La région de Granby est importante pour nous. L’Hôpital de Granby a une vocation régionale. Il y a une densité de population. Même si certains semblent moins satisfaits, on reste en lien avec eux. Il y a plusieurs projets qui ont vu le jour à Granby ou qui sont en voie, comme le CHSLD, le projet des soins intensifs… […] », ajoute le Dr Tremblay.