Les travaux dans le secteur Bertrand-Fabi entrent dans leur troisième phase.

Bertrand-Fabi : plus fluide, mais toujours à éviter

La circulation dans le secteur du boulevard Bertrand-Fabi devrait être plus fluide, notamment en raison de la fin des classes, mais la Ville de Sherbrooke suggère toujours d’éviter le secteur. Alors que la phase trois de la reconfiguration de l’intersection avec la rue King Ouest s’amorce, il demeure préférable de transiter par les boulevards du Mi-Vallon ou René-Lévesque, ou encore par le chemin Saint-Roch.

Si les travaux de canalisation effectués la semaine dernière sont terminés et permettent de rétablir la circulation sur l’ensemble de la rue King et du boulevard Bourque, des voies de circulation devraient à nouveau y être entravées cette semaine pour permettre la construction de la deuxième voie de virage vers le boulevard Bertrand-Fabi.

À lire aussi:

La voie cyclable fermée jusqu’à la fin du mois de juillet

«Nous demandons aux gens de passer ailleurs»

Le retrait de panneaux d’arrêts inquiète dans le secteur Bertrand-Fabi

La congestion diminue sur Bertrand-Fabi

« Nos travaux se concentrent en ce moment sur Bertrand-Fabi. La portion entre King et Comtois est fermée à la circulation. Au fur et à mesure que le chantier avancera, il y aura des entraves partielles sur la rue King. Peut-être qu’à partir de jeudi, la circulation sera plus difficile », résume Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke.

« René-Lévesque est toujours sous-utilisé. Il faut aussi y utiliser les carrefours giratoires convenablement. Ce que nous constatons et qui ralentit la circulation, c’est que les gens font un arrêt complet en arrivant aux carrefours giratoires. Ce n’est pas un arrêt, mais un cédez. Il faut donc s’insérer lentement en regardant le véhicule qui s’en vient. Il doit y avoir un mouvement continu. On demande aux gens de s’habituer à utiliser les carrefours giratoires de façon adéquate », ajoute-t-elle.

Le message a passé

Au Service de police de Sherbrooke, le porte-parole Martin Carrier indique que la dernière semaine s’est bien déroulée dans le secteur des travaux. « Le message semble avoir passé. Nous n’avons pas remis de constat d’infraction. Aucun incident majeur n’a été signalé. Maintenant que les classes sont terminées, il y a moins de circulation, surtout dans le secteur Saint-Roch. Les usagers semblent avoir compris le message d’utiliser des routes alternatives. »

Caroline Gravel rapporte que les gestes irrespectueux envers les signaleurs ont diminué également. « Les gestes d’impatience sont toujours inacceptables. Les signaleurs sont là pour protéger les travailleurs, mais aussi les citoyens qui circulent le long d’un chantier. »

La date visée du 19 juillet pour terminer les travaux tient toujours et demeure réaliste, selon Mme Gravel.

La directrice du Service des infrastructures urbaines estime que le pire est passé en matière de congestion liée à ce chantier. Elle rappelle qu’il y a néanmoins beaucoup de travaux à réaliser sur le territoire de la ville de Sherbrooke. « Souvent les citoyens se plaignent que les routes ne sont pas belles, mais quand on travaille, il ne faut pas se plaindre quand on essaie d’améliorer notre sort. Il faut de la patience. »

À noter que les commerces du boulevard Bertrand-Fabi demeurent accessibles par le sud en empruntant le détour prévu par les boulevards du Mi-Vallon et des Vétérans. 

Une vingtaine de chantiers ont pris fin la semaine dernière à Sherbrooke. Plus de 50 chantiers sont en cours cette semaine.