Moisson Estrie est à la recherche de bénévoles pour distribuer des sacs à travers la ville de Sherbrooke et les récupérer remplis de denrées. La députée Christine Labrie a d’ailleurs mobilisé une équipe dans son quartier à cet effet. Sa fille apparaît sur la photo.
Moisson Estrie est à la recherche de bénévoles pour distribuer des sacs à travers la ville de Sherbrooke et les récupérer remplis de denrées. La députée Christine Labrie a d’ailleurs mobilisé une équipe dans son quartier à cet effet. Sa fille apparaît sur la photo.

Bénévoles recherchés pour une guignolée sans contact

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
Initiative de journalisme local - La Tribune
Moisson Estrie fait appel à la population afin de poursuivre la deuxième édition de sa guignolée sans contact. Alors que le nombre de demandes d’aide est 35 % plus important qu’à pareille date l’an dernier et que les moyens de collecte se complexifient, les besoins en termes de bénévoles grimpent eux aussi.

La guignolée sans contact, qui consiste à collecter des denrées non périssables laissées directement devant les résidences dans des sacs à ce effet, se tient depuis le 12 octobre et se poursuivra jusqu’au 24 octobre sur le territoire de la ville de Sherbrooke. 

Actuellement, Moisson Estrie répond à près de 500 demandes d’aide alimentaire par semaine, la pandémie ayant apporté son lot de difficultés pour de nombreuses familles. 

« Depuis le déconfinement, nous avons perdu quelques bénévoles qui sont retournés au travail, explique Geneviève Côté, directrice générale de l’organisme. Quotidiennement, nous avons besoin d’entre 20 et 30 bénévoles. Avec la guignolée, ce sont d’autres besoins qui s’ajoutent à ça. » 

Puisque les bénévoles n’ont qu’à distribuer les sacs identifiés et fournis par Moisson Estrie, puis à recueillir les denrées non périssables quelques jours plus tard, le nombre de bénévoles qui peuvent se joindre à la cause est illimité, explique-t-elle. Ceux-ci, qui sont appelés « semeurs de cœurs » par Moisson Estrie, distribuent en moyenne entre 50 et 100 sacs dans leur propre secteur de résidence, en respectant les consignes sanitaires. 

« Ce qui est beau, avec la guignolée, c’est que nous la tenons sur deux semaines. Les travailleurs peuvent eux aussi donner un coup de main et le faire ce week-end. Il y a également plusieurs élèves du secondaire qui ont à faire du bénévolat dans le cadre de leur programme d’implication sociale. Beaucoup se demandent comment ils peuvent le faire en temps de pandémie. C’est l’occasion pour eux de participer et de faire reconnaître leurs heures ! » 

Les gens peuvent s’inscrire en appelant dès maintenant au 819 822-6025, poste 40 ou en écrivant à : mchasse@moissonestrie.com.

Lors de la première édition, en mai dernier, plus de 8000 sacs bruns avaient été distribués dans la région de Sherbrooke. Une équipe de 150 bénévoles a contribué à la réussite de l’événement.