Hydro-Sherbrooke a présenté son bilan annuel lors du dernier conseil municipal.

Bénéfices nets de 25,1 M$ pour Hydro-Sherbrooke

L’hiver très froid a permis à Hydro-Sherbrooke d’enregistrer des bénéfices nets de 25,1 M$, des bénéfices supérieurs de 5,9 M$ à ses prévisions. Il s’agit d’un des faits saillants du rapport annuel 2018 rendu public au début du mois de juillet, dont l’autre élément d’importance est la construction du quatrième poste de distribution dans le secteur des Saint-Élie.

Parmi les autres éléments marquants, notons une importante diminution du nombre des heures perdues en raison d’un accident de travail. Hydro-Sherbrooke a par ailleurs versé un nombre record de subventions pour l’installation de bornes privées de recharge pour les véhicules électriques.

Selon le rapport, les bénéfices nets importants sont attribuables aux variations de température plus élevées que la normale (2,5 M$), à une gestion optimale de la pointe (1,7 M$) et à une gestion optimale des opérations (550 000 $). D’autres revenus, notamment le règlement de litiges, ont permis d’encaisser 1,1 M$ supplémentaires. 

La vente d’électricité a atteint un record avec un montant de 187 M$, en incluant la vente liée à la cryptomonnaie. Les revenus associés à ce genre d’activité ne sont toutefois pas considérés dans les bénéfices puisque le conseil municipal a choisi de l’injecter dans les projets en immobilisation. 

Pour le directeur général, Christian Laprise, l’élément principal du rapport est le 4e poste de distribution. « C’est important pour rajeunir nos effectifs. Nous l’avons construit dans les délais et sous les budgets. Il a fallu quatre ans pour y arriver. »

Les heures perdues en raison d’accidents de travail ont chuté de façon draconienne. « Le nombre d’accidents est semblable à l’an dernier, mais ils sont moins graves », dit M. Laprise. Ce sont effectivement 610 heures qui ont été perdues pour des accidents de travail, en comparaison avec 1705 heures en 2017, 4588 heures en 2016 et 8458 heures en 2015. 

Pannes

Selon le rapport, la principale cause des pannes est attribuée aux arbres. Ce sont 17 artères différentes qui ont été touchées, « ce qui laisse croire que le cycle de maîtrise de la végétation accuse un retard », lit-on dans le document. Ce sont effectivement 43,9 % des bris qui sont causés par des arbres et 21,8 % par des équipements. 

Hydro-Sherbrooke cherche effectivement à éviter tout contact entre un arbre et un conducteur d’électricité, si bien qu’un dégagement de trois mètres de tout conducteur est souhaité. Les problèmes de pannes liées à la présence d’oiseaux dans les postes de distribution, comme ce fut le cas en 2015, ont maintenant été réglés. 

Les mauvaises créances, à leur niveau le plus bas, atteignent 342 923 $. « Sous les 400 000 $, nous trouvons que nous sommes dans une bonne moyenne », dit Christian Laprise. 

Notons par ailleurs que 172 000 $ ont été attribués en subventions pour l’ajout de 344 bornes privées de recharge pour les véhicules électriques. 

Parmi les projets importants entrepris pour 2019, notons la mise aux normes de l’éclairage de rue, pour lequel la Ville a octroyé un budget de 500 000 $. Une somme totale de 8,5 M$ sera nécessaire pour étendre ces mesures dans tout le territoire.

Le conseiller Vincent Boutin a voulu savoir s’il planait encore une incertitude pour les entreprises de cryptomonnaie qui voudraient s’installer à Sherbrooke. M. Laprise a répondu par la négative. 

Sa collègue Évelyne Beaudin a proposé d’étudier la possibilité de créer des districts énergétiques. « Un district énergétique est un réseau de chauffage et de climatisation souterrain centralisé pour un secteur. Il permet de mieux gérer la pointe et d’éliminer du chauffage au gaz et à long terme, de diminuer les coûts de chauffage pour les résidants. Ça augmente aussi la valeur des bâtiments. Il y a une opportunité sur la rue Wellington Sud. On va éventrer la rue et le quartier est dense. Seriez-vous ouvert à cette idée? »

Christian Laprise a répondu qu’un projet à l’étude irait dans le même sens, mais qu’il ne pouvait pas donner de précisions pour le moment.