Evelyne Beaudin : « L’idée est de mettre en place un processus accéléré qui permettra la réalisation des projets en 2020. »
Evelyne Beaudin : « L’idée est de mettre en place un processus accéléré qui permettra la réalisation des projets en 2020. »

Beaudin lance un budget participatif de 5000 $

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
La conseillère Évelyne Beaudin lance un premier exercice de budget participatif dans le district du Carrefour. Une somme de 5000 $ sera réservée pour un projet imaginé, conçu et voté par les citoyens. Elle en a fait l’annonce au conseil municipal.

« Ça fait des années qu’on le propose chez Sherbrooke Citoyen : je parle de budget participatif. Je peux maintenant dire qu’il y aura un petit budget participatif dans le district du Carrefour. Un montant de 5000 $ sera consacré à un projet proposé et voté par la population. C’est un processus qui encourage les gens à s’intéresser à la politique municipale et qui permet de resserrer les liens dans la communauté. Un budget participatif favorise la transparence. Je n’y vois que des avantages », a résumé Mme Beaudin lundi au conseil municipal. « On commence petit, mais je suis certaine que les gens vont y prendre goût », ajoute-t-elle.

« J’ai hâte de voir les idées qui sortiront de tout ça. J’ai fait des démarches avec le Centre d’écologie urbaine de Montréal pour déterminer la meilleure façon de fonctionner. L’idée est de mettre en place un processus accéléré qui permettra la réalisation des projets en 2020. »

La conseillère, qui puisera les 5000 $ dans le fonds réservés de l’arrondissement des Nations, optera donc pour une rencontre citoyenne organisée le dimanche 5 avril, à 13 h, au Centre culturel et communautaire Françoise-Dunn. Une seconde rencontre est prévue en juin pour permettre aux citoyens de voter pour leur projet coup de cœur.

Les projets devront être de compétence municipale et seront analysés par la direction de l’arrondissement pour déterminer leur faisabilité. Seuls les projets conformes et respectant le cadre budgétaire seront soumis au vote.

À titre d’exemple, Évelyne Beaudin cite des œuvres d’art, des croque-livres, des événements ou de l’animation parmi les suggestions qui pourraient être admissibles. 

Les groupes de citoyens et les organismes du district recevront de l’information pour les encourager à participer à cette première édition du budget participatif.

Rappelons que Mme Beaudin prêche depuis son élection pour qu’une partie du budget municipal soit de nature participative. En septembre dernier, elle revenait à la charge en donnant l’exemple de Thetford Mines, où une somme de 25 000 $ du budget d’immobilisation a été réservée pour des propositions qui viendraient des jeunes de moins de 18 ans. Elle faisait alors valoir que de plus en plus de villes, dont Drummondville, Rimouski, Shawinigan et