Gaétan Barrette

Barrette qualifie de «foutaise» la demande de démission formulée par Castonguay

Le ministre de la Santé Gaétan Barrette a qualifié de «foutaise» la demande de démission formulée cette semaine par son prédécesseur Claude Castonguay relativement aux primes perçues par Yves Bolduc.
M. Barrette a affirmé mercredi que M. Castonguay a tenu des propos scandaleux en établissant un parallèle entre le comportement de M. Bolduc et la Commission Charbonneau.
Selon le ministre de la Santé, son prédécesseur, qui est à l'origine du régime public d'assurance maladie, a fait preuve de malhonnêteté intellectuelle dans son raisonnement pour réclamer la démission de M. Bolduc de son poste de ministre de l'Éducation.
M. Barrette, qui s'est livré à une charge à fond de train contre M. Castonguay, lui a recommandé de prendre sa retraite à la suite de ce qu'il a qualifié de dérapage.
Le ministre de la Santé a aussi écorché le chef de la coalition avenir Québec François Legault et son député Éric Caire, qui ont jugé que M. Bolduc n'a pas assuré adéquatement ses fonctions comme député.
M. Bolduc a reconnu, mardi, qu'il devra rembourser une partie d'une prime de 215 000 $, reçue à titre de médecin de famille, parce qu'il n'a pas respecté la durée de prise en charge minimale pour certains patients.