François Legault, Jean Poirier, du syndicat des travailleurs d'Aveos, et Pierre Karl Péladeau

Aveos: PQ et CAQ s'allient pour demander à Couillard de préserver ses recours

Le Parti québécois et la Coalition avenir Québec ont uni leurs forces, mercredi, pour défendre les 1769 emplois spécialisés d'entretien des appareils d'Air Canada.
Lors d'une conférence de presse, François Legault et Pierre Karl Péladeau ont constaté que le premier ministre Philippe Couillard se contredit dans ce dossier.
Les deux chefs politiques ont invité le gouvernement à ne pas renoncer à ses recours juridiques pour faire respecter les exigences légales qui obligent Air Canada à maintenir ses activités d'entretien à Montréal.
M. Couillard répète depuis la semaine dernière que le gouvernement du Québec ne renoncera pas à son recours avant qu'Air Canada achète officiellement des appareils Bombardier CSeries.
Pourtant, le procureur général du Québec s'est entendu avec le transporteur aérien pour suspendre les procédures devant la Cour suprême du Canada.
Mercredi, M. Legault et M. Péladeau ont participé ensemble à une conférence de presse à l'Assemblée nationale, à l'invitation d'un ancien représentant syndical du sous-traitant Aveos.