Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Avec 28 nouveaux cas, l'Estrie demeure stable

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Article réservé aux abonnés
C’est sous le signe de la résistance à la troisième vague que les Estriens vont entamer la longue fin de semaine de Pâques, alors que 28 nouveaux cas se sont ajoutés au bilan de vendredi.

C’est une légère baisse par rapport aux 32 cas enregistrés jeudi, mais davantage que les 15, 11 et 14 cas enregistrés de lundi à mercredi.

L’Estrie a donc enregistré dans la dernière semaine 145 nouveaux cas confirmés de COVID-19, soit le double de la semaine précédente.

Plusieurs autres régions du Québec ont cependant connue des hausses du nombre de cas beaucoup plus significatives, dont Chaudières-Appalaches, l’Outaouais et la Capitale-Nationale.

« Ici en Estrie, nous ne connaissons pas une montée importante des cas comme nous voyons dans d’autres régions du Québec, mais nous observons depuis la semaine dernière une petite augmentation des cas qui se poursuit », analyse la Dre Geneviève Petit, substitut au directeur de santé publique de l'Estrie et coordonnatrice médicale de la COVID-19 pour la Santé publique de l'Estrie.

Pendant ce temps, la hausse des nouveaux cas de COVID-19 se poursuit au Québec, alors qu’on rapporte vendredi 1314 nouvelles infections et cinq décès supplémentaires, pendant que le nombre d’hospitalisations bondit dans le réseau de la santé.

La COVID-19 a toutefois fauché une nouvelle vie en Estrie, cette fois encore il s’agit d’un aîné qui résidait au Manoir Jeffrey de Val-des-Sources. Cette éclosion a d’ailleurs été levée mercredi par la Santé publique de l’Estrie. Au total, 46 personnes ont été malades et dix résidents de cette résidence privée pour aînés sont décédés des complications du coronavirus.

Les nouveaux cas se répartissent comme suit dans les neuf réseaux locaux de services (RLS) de l’Estrie : Sherbrooke (9 cas), la Haute-Yamaska (7 cas), la Pommeraie (2 cas), Memphrémagog (2 cas), Coaticook (0 cas), dans le Val-Saint-François (0 cas), dans celui des Sources (0 cas), du Haut-Saint-François (0 cas) et dans celui du Granit (7 cas).

L’Estrie compte maintenant 174 cas actifs. Un seul RLS est complètement épargné : celui du Haut-Saint-François. La ville de Sherbrooke compte 63 actifs et le RLS de la Haute-Yamaska 29. Le RLS du Granit suit avec 24 cas actifs.

Le nombre d’hospitalisations demeure plutôt stable en Estrie avec 14 personnes hospitalisées dont trois luttent pour leur vie aux soins intensifs. Toutefois, quatre nouvelles admissions liées à la COVID-19 ont eu lieu au cours de la dernière journée, signe que le coronavirus continue de rendre des gens malades malgré le nombre grandissant d’Estriens ayant maintenant reçu un vaccin.

Actuellement au Québec, ce sont 503 patients qui sont hospitalisés pour la COVID-19, dont 121 se trouvent aux soins intensifs, une hausse deux admissions en 24 heures à ce chapitre.

D’ailleurs à ce chapitre, la vaccination de masse se poursuit. Jusqu’à maintenant, 64 529 personnes ont reçu une première dose de l’un des trois vaccins autorisés au Canada, soit AstraZeneca, Moderna ou Pfizer-BionTech. Au Québec, c’est maintenant 17% de la population qui été vaccinée.