<em>Divinity House</em>, rebaptisé « Kwigw8mna.
<em>Divinity House</em>, rebaptisé « Kwigw8mna.

Avancée à Bishop’s

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Une rencontre entre les étudiants autochtones de Bishop’s et la direction a permis de faire avancer le dossier de Divinity House, rebaptisé « Kwigw8mna » (notre maison en langue abénaquise), jeudi.

Rappelons que le projet de transformation du bâtiment Divinity House, à Bishop’s, a suscité le mécontentement chez les étudiants autochtones, ces derniers réclamant davantage d’espace dans les locaux qui doivent être mis à leur disposition. Le bâtiment datant de 1892 avait été fermé pour des raisons de sécurité en 2014. L’institution anglophone a décidé d’en faire un Espace de rencontre et centre de ressources pour les étudiants autochtones. L’année dernière, le ministre de l’Éducation Jean-Francois Roberge avait annoncé un investissement de 5,9 M$ pour sa rénovation et sa transformation. Bishop’s s’est aussi engagé à recueillir 1 M$ en dons privés.

Même s’ils n’en sont pas à un plan final, les discussions ont permis de faire avancer les choses, a fait savoir la coprésidente de l’Indigenous Cultural Alliance (ICA), Shawna Jerome.

L’Université Bishop’s n’a pas voulu faire de commentaire, mais a fait savoir que les discussions avaient été bonnes et que l’établissement allait continuer à peaufiner ses plans. 

Le bâtiment doit regrouper des espaces d’ateliers, des centres de ressources, ainsi que des salles de classe et des bureaux pour les enseignants et le personnel. L’échéancier de 2022 a été avancé pour le projet, mais il a été impossible de savoir s’il tient toujours.

Un des objectifs était que les étudiants autochtones, environ une quarantaine inscrits à Bishop’s, soient bien outillés et accompagnés dans leur cheminement.