Aucun signe de ralentissement : 111 nouveaux cas et trois décès en Estrie

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
La transmission de la COVID-19 ne montre aucun signe de ralentissement en Estrie avec l’ajout mercredi de 111 cas positifs et de trois décès.

Les trois nouveaux décès sont survenus au CHSLD Villa-Bonheur de Granby (deux décès) et au CHSLD Vigi-Shermont de Sherbrooke (un décès).

C’est à Sherbrooke que l’on retrouve la plus forte augmentation avec 47 nouveaux cas positifs, suivi par la Haute-Yamaska (33), et la région de Coaticook (12).

Le nombre d’hospitalisations a cependant diminué légèrement avec 27 personnes, dont trois aux soins intensifs, alors que les éclosions dans les CHSLD et les résidences privées pour aînés se poursuivent pourtant partout sur le territoire de l’Estrie.

La direction du CIUSSS de l’Estrie-CHUS annonçait d’ailleurs mercredi après-midi plusieurs mesures afin d’augmenter sa capacité à recevoir plus de patients atteints de la COVID-19. Elle doit notamment délester des activités en vue d’augmenter sa capacité à recevoir des patients atteints de la COVID-19 à cause de l’augmentation importante du nombre de cas observée au cours des dernières semaines.

La Santé publique de l’Estrie a ajouté mercredi 24 personnes à l’agrégat de l’arrondissement de Fleurimont), portant le total à 239 personnes contaminées par la COVID-19 dans ce secteur de Sherbrooke au cours des dernières semaines.

Explosion de cas à Coaticook

C’est maintenant dans le réseau local de services (RLS) de Coaticook que l’on retrouve le plus grand nombre de cas actifs dans  toute la région sociosanitaire de l’Estrie.

Il s'agit de la première fois depuis le début de la pandémie que le nombre de cas à Coaticook augmente de façon aussi importante. Il y a maintenant 75 cas actifs dans ce RLS… sur un total de 124 depuis le début de la pandémie!

Un cas reste actif seulement pendant dix jours après le diagnostic, sauf exceptions.

Une éclosion au CSSS de Coaticook et dans plusieurs écoles de la MRC expliquent en grande partie l’explosion du nombre de cas confirmés de COVID-19 au cours de la dernière semaine.

Mercredi, 23 personnes étaient positives à la COVID-19 au CSSSS de Coaticook, soit 16 résidents et sept employés, ainsi que moins de cinq résidents et employés dans un second secteur. La Santé publique déclarait aussi des éclosions dans les écoles Monseigneur-Durand de Coaticook (moins de cinq personnes) et Sainte-Edwidge/Ligugé (11 personnes).

Les RSL qui suivent sont ceux du Granit, de la Haute-Yamaska et de Sherbrooke. On retrouve ensuite les RSL d’Asbestos, du Val-Saint-François, du Haut-Saint-François et de la Pommeraie.

L’Institut national de santé publique du Québec calcule le nombre de cas actifs par le nombre de personnes dans la population de chaque RLS en uniformisant le tout sur un taux de cas actifs de 100 000 personnes.

La grande région sociosanitaire de l’Estrie compte neuf réseaux locaux de services (RLS).