Au moins deux acheteurs intéressés par la MMA

Les actifs de la Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA), le transporteur ferroviaire du Maine impliqué dans la catastrophe de Lac-Mégantic en juillet dernier, sont mis aux enchères ce mardi. On s'attend à ce qu'au moins deux acheteurs soient intéressés par la MMA qui s'est placée sous la protection des tribunaux après le déraillement meurtrier.
La vente aux enchères est dirigée par deux syndics de faillite, l'un pour les actifs de la compagnie au Canada et l'autre pour les actifs américains, bien que les deux portions doivent être vendues en bloc.
La mise minimale était de 15,7 millions $ US, qui reflète une offre déposée par Railroad Acquisition Holdings. Une autre offre avait été déposée en date de vendredi, et d'autres étaient attendus puisque l'on parlait, en tout, d'une dizaine d'investisseurs potentiels.
MMA exploite environ 770 kilomètres de voies ferrées au Maine, dans le Vermont et au Canada.
L'objectif de cette vente est d'obtenir le meilleur prix pour les créanciers, tout en maintenant le service de transport ferroviaire. Les créanciers prioritaires dans ce cas-ci, sont le gouvernement américain, le gouvernement du Québec et la ville de Lac-Mégantic.
MMA a déclaré faillite après qu'un convoi comptant 72 wagons-citernes remplis de pétrole laissé sans surveillance eut déraillé et explosé à Lac-Mégantic; 47 personnes ont trouvé la mort et une trentaine de bâtiments ont été détruits au centre-ville de la petite municipalité.
Les familles des victimes et les sinistrés n'obtiendront pas un sou de la vente des actifs mais devraient par contre avoir accès, du moins en partie, aux 25 millions $ US disponibles dans un fonds d'assurance pour dégâts et pertes causées par un déraillement.
Au final, le gagnant des enchères pourrait ne pas être celui qui aura présenté l'offre la plus importante. Le syndic dispose d'une marge de manoeuvre pour déterminer ce qui est dans le meilleur intérêt du public et des créanciers.